Le Cavalier Romand
26.03.2010

A den Bosch, Adelinde Cornelissen et Parzival mènent le bal après le Grand Prix, mais la finale de la Coupe du monde de dressage, c'est samedi. Totilas 2e, Sunrise 3e. Trois Suisses en lice en saut. A Arezzo, Céline Stauffer s'impose avec Uprise.

La 25e finale de la Coupe du monde de dressage FEI se déroule ce week-end à den Bosch (Bois-le-Duc), là-même où tout avait commencé (par une victoire de la Danoise Ann-Grethe Jensen-Törnblad et Marzog). Le Grand Prix disputé hier par les quinze finalistes ne compte (curieusement) pas pour le classement final, seule la Kür (RLM) de ce samedi à 14h00 est prise en considération, mais les juges se sont sans doute fait une (première) impression. On sait que les Hollandais sont les grandissimes favoris (même Anky van Grunsven est restée sur le carreau, n'étant que la 4e Néerlandaise du moment...) mais on a assisté à des surprises inter-Pays Bas avec la 2e place (seulement) d'Edward Gal et son fantastique Moorlands Totilas (76,808), les cinq juges optant en faveur d'Adelinde Cornelissen et Parzival (78,851), harmonieux et étonnamment calme et décontracté (photo). Alors Adelinde peut-elle s'imposer? Une 3e Batave, Imke Schellekens-Bartels jouera peut-être les arbitres avec Sunrise, 3e (74,893). L'Allemande Isabell Werth, 4e avec Warum nicht FRH (73,319), est semble-t-il la seule à pouvoir troubler les cartes et un podium 100% néerlandais, car le Suédois Patrik Kittel, 5e avec Watermill Scandic, ou la princesse danoise Nathalie zu Sayn-Wittgenstein, enceinte de cinq mois, 6e avec Digby, visent plutôt une place d'honneur. Isabell Werth a joué la sécurité, mettant son joker Satchmo dans l'autre Grand Prix (2e avec 72,723%): erreur? Là, elle était 2e derrière son compatriote Matthias A. Rath, 1er avec Sterntaler UNICEF (73,659) et Edward Gal était 3e avec Sisther de Jeu (71,957). Et modeste 5e rang pour Anky van Grunsven avec un Salinero très fautif (et fatigué?). Dur, dur, elle qui comptait se venger de sa non-sélection pour la finale dans le tour Grand Prix-GP Spécial...

En saut, un trio de parade, Steve Guerdat, Daniel Etter et Pius Schwizer, représente la Suisse. Steve Guerdat a tourné tranquillement (temps dépassé) mais sans faute avec Jalisca Solier dans l'ouverture, ses compatriotes ont fait une ou deux barres. Deux 150 cm vendredi soir, Grand Prix Coupe du monde Rolex FEI dimanche à 15h00 (en direct sur FEI TV, images du meilleur suisse sur TSR1, aux sports du dimanche soir). Si Steve Guerdat marque quelques points, il permettrait à un autre Suisse encore de monter à la finale (deux wild cards) et on aurait un record historique à la finale de Genève: six Suisses en lice!
Tous les résultats en cliquant ici.

ET AUSSI...
• A Arezzo, un CSI**, Céline Stauffer a remporté ce vendredi matin une épreuve de 135 cm (Silver et Gold Tour) avec Uprise (9 ans), devant une Belge et Gianni Govoni, 3e et 4e. Dans l'épreuve de 145 cm, victoire de Nicola Philippaerts devant Thomas Weinberg (deux fils de...) et 8e rang pour Céline Stauffer, seule Suisse(sse) en lice sur 68, sans faute avec Narcossa Z.
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!