Le Cavalier Romand
01.06.1998

Aux Etats-Unis, on peut continuer à doper les chev

Aux Etats-Unis, on peut continuer à doper les chevaux ou tout au moins à administrer des anti-inflammatoires non-steroïdes en toute quiétude ! Le comité vétérinaire de l’American Horse Show Association proposait de limiter l’usage de ces médicaments mais le « hunter jumper group » s’y est opposé. Ses arguments : « les médicaments peuvent compenser les effets d’un long circuit de concours » et « prolonger la vie sportive des vieux chevaux ». Le Bureau de l’ASHA a donc fait machine arrière : aux USA, rien ne change ! Attristant, non ?
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!