Le Cavalier Romand
06.02.2007

Bordeaux: Robert triomphe et Mändli a tout tenté le lendemain...

Pour tenter de gagner le Grand Prix de Bordeaux, ce dimanche 4 février,  Beat Mändli a tout tenté. Comme à Genève, le Suisse a osé - et réussi - une option quasi impossible, un "gauche-droite en épingle à cheveux", mais il a perdu du temps sur l'Anglais Tim Stockdale, 1er avec "Corlato" (victime d'une fracture à l'épaule au Portugal il y a moins d'un an), et Ludger Beerbaum, 2e avec "Enorm", avant le dernier obstacle. "Ideo" a très bien sauté, c'est l'essentiel, je pense que ce sera mon cheval à la finale de Las Vegas", a confié Mändli, une nouvelle fois 3e. Vrai qu'"Indigo IX" (8 pts le vendredi comme le samedi) a évolué un ton au-dessous. Markus Fuchs a brillé avec "Sylver II", 2e et 5e, il était deux fois 7e avec "Ovation", mais le Saint-Gallois n'était pas satisfait car "La Toya", 2e le vendredi, a ensuite fait 12 pts dans la Coupe du monde, une épreuve dominée par les Michel (Robert et Hécart). Même "parcours" pour Steve Guerdat, 10e du premier GP avec "Pontiac", mais pénalisé de trois fautes dans l'épreuve-reine avec "Jalisca Solier". Une déception qui contrastait évidemment avec la joie, immense, de Michel Robert, héros de ce GP avec "Galet d'Auzay"(photo). A la remise des prix, le jeune vétéran de 58 ans a du reste fait un saut de l'ange, les bras en l'air, comme sur la couverture de "L'Eperon" d'avril dernier (reprise par "Le Cavalier Romand", le  même mois).

Pierre Brunschwig 3e à Milan


De son côté, au CSI* de Truccazzano, près de Milan, dans un beau et grand manège, Pierre Brunschwig a pris une jolie 3e place dans le Grand Prix avec "Orient Express", déjà 5e la veille. L'amateur genevois était placé entre deux Italiens et deux Français et on trouvait aussi Sabine Prévost au 7e rang avec "Carnando Z". L'ex-champion romand s'est aussi classé avec "Lanzor", "le premier hongre que je monte depuis longtemps", et "Vega". Jane Richard, d'Evilard, a conduit un tour d'honneur et elle s'est aussi classée 3e.

"Ulysse", la fin d'un beau voyage


Père de plusieurs cracks internationaux comme "Unique X CH", 4e du GP de Zurich, "Unique CH", "Uriella III CH" ou "Galinka II CH", et grand vainqueur lui-même, "Ulysse de Thurin" est mort à l'âge de 21 ans. L'étalon du Haras national, fils du fameux "Grand Veneur", était né en France, mais il avait vécu dès l'âge de 2 ans à Avenches. Avec Beat Röthlisberger, il avait été 2e et 3e du GP de Suisse ('98 et '99), médaillé de bronze du "national" 2000à Müntschemier et classé en Coupe du monde (4e à Oslo, 5e à Amsterdam). Souffrant, "Ulysse" a dû être euthanasié, mais il laisse une belle descendance et son potentiel génétique est encore à la disposition des éleveurs.

ET AUSSI...


• Rodrigo Pessoa s'est encore classé 2e du GP disputé dimanche à Palm Beach avec "Oasis", juste derrière l'Américaine Laura Chapot ("Little Big Man").

• Mandy Porter, qui séjourna longtemps à Müntschemier, a remporté le GP de Thermal (Californie), avec "Summer".

• Maurice Pollien a fait un festival à Apples, se classant 1er et 2e des R3-M1 avec "Ceraphin CH". Sur des parcours techniques et des obstacles superbes (dont un double de Bruxelles en formes de vagues dignes d'Aix-la-Chapelle!), le Vaudois devançait une fois sa soeur, Mireille, et leur père n'était pas loin (5e). Reto Ruflin, Céline Stauffer et Pauline Siegwart en évidence aussi.

Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!