Le Cavalier Romand
18.07.2010

CHIO d'Aix-la-Chapelle: Eric Lamaze s'adjuge le Grand Prix Rolex, devant Pius Schwizer, 2e à 24 petits centièmes. En dressage, "Totilas" a encore fait son show dans la RLM. En attelage, victoire pour Werner Ulrich dans la "chasse aux points".

Devant plus de 50'000 spectateurs enthousiastes, et sous un beau soleil, Aix-la-Chapelle a vécu un superbe Grand Prix Rolex, ce dimanche après-midi. Beaucoup rêvaient d'un nouveau triomphe de "Shutterfly" pour sa 10e (et dernière?) apparition ici, à 17 ans, et la jeune maman Meredith Michaels Beerbaum n'a pas été loin du compte, signant deux beaux sans-faute avant de commettre deux fautes au barrage et de finir 4e, derrière le jeune et brillant Espagnol Sergio Alvarez Moya, 3e avec Action Breaker. Mais la lutte finale, un barrage à quatre, a plutôt été un duel entre les Nos 1 et 2 mondiaux.
Eric Lamaze avait repris à Pius Schwizer (photo) le brassard vert et or de no 1 des Rolex Rankings au début de ce mois et il était décidé à ne lui faire aucun cadeau. Venu tout exprès de Calgary avec "Hickstead", 2e vendredi, le champion olympique '08 ne voulait qu'une chose: la victoire! Et ce lion d'"Hickstead", monté avec mors et hackamors, s'est joué du tout avec brio. Pius Schwizer devait donc tout tenter pour gagner. C'est ce qu'il fit, mais il dut remettre les choses en place entre le double et le dernier. Cela lui coûtait la victoire. Après Genève notamment, il réussit toutefois à nouveau une performance de choix avec "Carlina" (9 ans).
Werner Muff, 16e avec le prometteur "Kiamon" (8 ans!), et Niklaus Schurtenberger, 17e avec le bon vieux "Cantus", ont hélas un peu gâché leur beau sans-faute initial en récoltant ensuite 12 pts. Une petite barre au premier tour pour Steve Guerdat et "Trésor"

Encore des Suisses placés

Samedi soir tard, aux alentours de minuit, Billy Twomey avait remporté la Progressive avec "Tackeray". Pius Schwizer était 3e avec "Verdi III", Werner Muff 5e avec "Quax". Et dimanche matin, en lever de rideau, dans une maniabilité gagnée par Janne-Friedericke Meyer et "Chika's Way", Theo Muff était 12e et 1er non-classé avec "Acomet", sans faute et en progrès après une semaine en demi-teintes. Si Werner Muff a joué les premiers rôles, son cousin était bien en retrait.

"Totilas" poursuit sa marche triomphale

En dressage, Edward Gal et "Moorlands' Totilas" (90,964%) ont encore remporté la RLM (libre en musique) avec plus de 5 % d'avance sur Adelinde Cornelissen et "Parzival" (85,607), mais le phénomène a tout de même commis une ou deux fautes. "J'espère que nous les éviterons d'ici aux Jeux Mondiaux", a avoué Gal. Et dire que "Totilas" n'a que dix ans: cinq ou six ans de triomphes devant lui si la belle mécanique, mise à contribution, tient... Triplé hollandais en terres allemandes (!) avec la 3e place d'Imke Schellekens-Bartels et "Hunter Douglas Sunrise" (81,0), qui a relégué de justesse Isabell Werth et "Satchmo" à la 4e place (80,789). L'Allemande, dix fois gagnante du classement général ici, étrennait une nouvelle reprise conçue avec un chanteur italo-allemand et les paroles (en allemand, en anglais et en espagnol) mettaient peut-être de la gaieté et du punch mais elles coupaient aussi un peu l'émotion.

Werner Ulrich finit en beauté

En attelage, Werner Ulrich, 3e du marathon et 7e du classement général du Prix Talbot (combiné), a fini sa semaine en beauté, remportant la chasse aux points et un joli chèque de 6'000 fr. (c'est pas tous les jours en attelage...). Le Bernois progresse vite avec son team de Lusitaniens. L'Allemand Sandmann était 2e, le Suédois Eriksson 3e. Felix Affrini était 15e, Daniel Würgler, qui a raté son coup, 17e.
A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!