Le Cavalier Romand
06.07.2008

CHIO d'Aix-la-Chapelle: Silvia Iklé 3e en dressage, les meneurs suisses un peu déçus, des nouvelles du complet...

Aix, c'est La Mecque et c'est gigantesque, on galope d'un terrain à l'autre, d'un stade à l'autre, d'une discipline à une autre. Ce dimanche 6 juillet, il fallait voir la superbe reprise de Silvia Iklé, 3e avec "Salieri CH" (photo), qui aurait peut-être mérité la victoire, et les bons parcours des meneurs suisses à la maniabilité. Würgler, 3e, est remonté au 5e rang final. Mais commençons par le dressage.
Bien sûr, Isabell Werth a été à nouveau couronnée cette semaine à Aix et plutôt cinq fois qu'une, avec le très expressif "Satchmo", gagnant des trois reprises du CDIO, ce qui permet à l'Allemande de remporter le "Championnat d'Aix", le classement global, pour la dixième fois (!), et avec l'aérien "Warum Nicht FRH", sans rival dans le CDI. Cela dit, sa Kür, ce dimanche 6 juillet, n'était pas entachée de fautes et le public ne l'a donc pas applaudie autant que de coutume. Ses notes (plus de 80%) furent même une (heureuse) surprise pour tout le monde!
"A l'applaudimètre, je pense que je gagnais", a osé, avec raison, lors de la conférence de presse, Silvia Iklé, après sa 3e place dans le Libre en musique. Vivats et standing ovation, la superbe reprise de la Suissesse avec son beau "Salieri CH" méritait mieux. La prestation de son "Satchmo" était entachée de grosses fautes et le public, très connaisseur ici, l'avait bien vu.
Isabell Werth a du reste dit qu'il lui restait un mois pour s'entraîner et trouver des solutions aux petites erreurs commises. "Je vais encore améliorer certaines choses", a-t-elle précisé, ajoutant: "mes coéquipières vont aussi profiter de cette période de calme avant les JO pour se préparer et se concentrer sur l'objectif".
Les journalistes n'ont pas manqué de souligner que Adelinde Cornelissen, sa seconde à Aix lors des trois reprises avec "Parzival" (11 ans seulement), n'est que la 4e Hollandaise, la réserviste pour les JO, tandis que les No 2 et 3 Allemandes se sont retrouvées très loin du compte.
 Nadine Capellmann, bien décevante avec un "Elvis VA" terne et au piaffer quasi inexistant, n'est que 7e de la Kür et 5e au "général", Heike Kemmer, moyen dans le Spécial (6e) et "hors sujet" dans la Kür (11e) avec "Bonaparte". Les sélectionneurs les ont pourtant confirmés dimanche soir, au détriment de Monica Theodorescu, qui a fait bonne figure lors du CDI (2e et 3e), mais ne partira que comme réserviste à Hong Kong avec "Whisper". Les carottes étaient donc cuites avant Aix, mais il ne sera pas aisé aux Allemands de battre les trois Hollandais, absents ici (Anky van Grunsven est juste venue gagner la Kür du CDI avec "*Painted Black", mais sans croiser sa grande rivale).
Pour une fois, le CDIO ne réunissait qu'une bonne moitié de l'élite (manquaient les trois Hollandais, les Américains etc.), et il faut donc relativiser la 3e place par équipe du Danemark  (devant la Suède et l'Espagne).
Sur ce que le public a vu ce dimanche,  on le répète, c'était plutôt "Salieri CH", "Parzival" et "Satchmo" que l'inverse. On nous dira bien sûr que le programme d'Isabell Werth est truffé de difficultés, et c'est vrai, mais cela ne devrait pas excuser des fautes aussi visibles. Les autres victoires de la Reine Isabell, en revanche, ne se discutaient pas: "eine Klasse für sich". Vers un nouveau beau duel avec Anky à Hong Kong!
En attelage, il n'y a hélas pas de JO en perspective, mais les Mondiaux, début septembre, en Hollande. Les Suisses, 5es par équipe (sans l'aide de Felix Affrini, 8e vendredi mais éliminé sur le marathon, pour avoir oublié une porte), ont encore du pain sur la planche. Leurs chevaux sont parus émoussés dans le terrain: il leur faudra donc aussi du repos et Daniel Würgler, 2e de l'épreuve aux pioints vendredi mais très loin dans le terrain, en a convenu: "plus qu'un seul concours, Beekbergen, avant les Mondiaux", où le jeune Allemand Michael Brauchle, phénomène de l'attelage, à 18 ans, sera à suivre de près! Vainqueur du marathon et 2e de la maniabilité, cet élève de Freund est le futur roi de la discipline. Comme Chardon, sacré ici pour la 11e fois! Les Suisses Daniel Würgler, 3e de la mania, et 7e au final, et Werner Ulrich, 5e et 9e, se sont réhabilités. Tout est bien qui finit bien.
Un mot enfin du complet, où l'Allemand Frank Ostholt, 1er avec "Air Jordan" et 3e avec "Mr Medicott", a fait un récital, mais où l'on a aussi découvert une future star: le Hollandais Tim Lips (22 ans), 2e avec "Oncarlos" sera à suivre de près aux JO.  Grosse frayeur aussi avec la chute de Nicolas Touzaint sur l'avant dernier obstacle du cross. "Joker d'Helby" a trébuché sur un obstacle anodin et le double champion d'Europe a été catapulté dans les airs. Le favori no 1 des JO s'est relevé avec le sourire et le cheval n'a rien. Ouf!
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!