Le Cavalier Romand
14.07.2011

CHIO d'Aix-la-Chapelle: après la 4e place de Steve Guerdat et "Jalisca" mardi dans la grosse, celle de Pius Schwizer et "Carlina" mercredi dans le GP d'Europe. Meredith Michaels Baeerbaum triomphe avec "Shutterfly" et... avec émotion. Ludger 2e.

Beau duel entre Meredith Michaels Beerbaum (photo), en selle sur son sublime "Shutterfly" (18 ans) et son beau frère Ludger, montant "Chaman", mercredi à Aix-la-Chapelle dans le Grand Prix d'Europe Warsteiner, couru sous une fine pluie mais devant près de 30'000 spectateurs malgré tout. "J'ai le meilleur cheval du monde et je suis fier de lui", a dit des larmes dans la voix l'amazone germano-californienne (41 ans), après la fantastique victoire de son "Shutterfly".
Au barrage, Meredith Michaels-Beerbaum a osé coupé au plus court entre les 8 obstacles pour s'imposer avec près d'une seconde d'avance sur son beau-frère, 2e avec "Chaman", déjà 5e la veille. L'Américaine Laura Karaut, 3e comme la veille avec "Teirra", était aussi sans faute jusqu'au bout. Meredith rejoint ainsi au palmarès son mari, victorieux voici dix ans. Elle-même avait déjà triomphé ici dans le Grand Prix du dimanche avec "Shutterfly", en 2005.
Donné favori de ce barrage par le chef de piste germanique Frank Rothenberger, Pius Schwizer a hélas été piégé par le double. Il avait certes repris sa bonne "Carlina" à l'abord de la combinaison, mais peut-être pas suffisamment, car la jument a touché l'oxer de sortie avec les antérieurs. Le chrono du Lucernois ne lui aurait de toute manière pas permis de devancer les deux Beerbaum.
Classé 4e de ce GP et 5e le matin avec "Ulysse", Schwizer espère que son heure sonnera dimanche dans le Grand Prix Rolex, dont il était 2e l'an passé. Seul autre Suisse engagé, Steve Guerdat, 4e de la grosse épreuve de la veille, a fait une faute, sur la rivière, qui a provoqué beaucoup d'erreurs. "Jalisca Solier" a aisément sauté le reste et le Jurassien veut la ménager d'ici à ce week-end, engageant "Ferrari" aujourd'hui et peut-être"Come on Girl", pas trop impressionnée par son premier Aix, demain dans le GP de Rhénanie-Westphalie. A moins que ce ne soit "Ferrari", victorieux de ce GP l'an passé. Pour "Jalisca", ce sera ou le GP de samedi ou le GP Rolex dimanche, si son cavalier est qualifié. Il ne va pas forcer les choses, mais s'il est qualifié, il ira.
Alban Poudret
 
 
LIEN :
 

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!