Le Cavalier Romand
30.06.2002

CHIO d´Aix-la-Chapelle: le GP à Beerbaum, Fuchs 3e

Le No 1 mondial pour la manifestation hippique no 1 mondial: logique, non? Ludger Beerbaum a remporté le fameux Grand Prix d´Aix-la-Chapelle, disputé ce dimanche 30 juin devant 45´000 spectateurs (ce qui porte à... 305´000 le nombre de visiteurs, pas tous payants, écoliers et promeneurs du marathon compris, enregistrés ici depuis dimanche dernier: kolossal!!!). C´est la 2e fois que le champion allemand s´impose ici, après ´96. Ratina Z, sa compagne d´alors, a mis le jour à une 8e pouliche (prénommée Atina) mardi: le bonheur! Cette fois, c´est avec le bien nommé Goldfever, étalon hannovrien alezan doré et en or, agé de 11 ans, que Beerbaum s´est imposé, après un beau barrage face à Otto Becker montant Dobel´s Cento. Un final qui avait des allures de revanche de la dernière finale de la Coupe du Monde, à Leipzig. Mais, cette fois, c´est Beerbaum qui a eu le dernier mot. Attaquant dès le no 1, abordé de biais, et prenant aussi une foulé avant la combinaison de bidets (que l´étalon avait pourtant bien regardés au tour précédent), Beerbaum a pris deux secondes à son adversaire. Ces bidets avaient noyé dáutres espoirs et provoqué l´élimination-assez violente- de Rodrigo Pessoa, co-favori de l´épreuve apr`s sa victoire mjercredi dans le GP d´Europe. Baloubet a déjà plusieurs fois fait des misères à Rodrigo sur ce terrain. Dur... Même la victoire des Brésiliens sur les Allemands au Mondial (retransmis sur écrans géants ici) n´a pas réussi à consoler vraiment Pessoa. Markus Fuchs aurait pu, lui, s´immiscer dans le duel final sans un dépassement de temps au premier tour. D´autant plus rageant que Tinka´s Boy, somptueux, n´effleura aucun des 30 obstacles des deux manches. C´est un peu par excès de confiance que le Suisse pêcha ici. "Je m´en veux énormément, c´est une bévue idiote. Comme personne d´autre n´avait fait du temps (ndlr: hormis l´Américaine Clare Bronfmann), j´ai cru que je n´aurais aucun problème. J´étais sidéré de voir écrit 3 pts sur le tableau après avoir franchi la ligne. Après 35 ans de sport, ca ne doit pas arriver...", le Suisse s´en voulait vraiment. Reste que sa 3e place est déjà remarquable - son meilleur résultat dans ce GP- comme est très prometteur le 6e rang de Beat Mandli et Gryfino (une seule faute). 4 pts seulement aussi pour Paul FreimÜller sur Himmerdor, mais hélas un chrono juste trop lent pour ^^etre rappelé dans la 2e manche. La Suisse a une fois encore montré son potentiel. Dehlia Oeuvray et Daniel Etter n´étaient pas qualifiés pour cette épreuve. La Jurassienne a signé un sans-faute dans la petite avec Stella, sans pouvoir aller dans le winning round (chrono trop lent). Elle a aussi vu son ex-cheval Frisky IV gagner samedi la grosse épreuve à barrage avec son nouveau cavalier, Ludger Beerbaum, of course! En dressage, Daniel Ramseier et Rali-Baba ont pris la 10e place de la Kur (libre en musique) et le 11e rang final. Ils ont surtout laissé une impression de légèreté et de décontraction qu´il s´agira de confirmer. Nadine Capellmann et son très spectaculaire westphalien Farbenfroh (qui en jette!) ont gagné la KÜr, mais laissé le classement général à Ulla Salzgeber et Rusty. Les Allemands sont une classe à part, mais les Espagnols peuvent rêver de podium. Et même d´argent... En attelage, Michael Freunhd a gagné ´´épreuve haut la main, devant le Nérlandais Mark Weusthof, qui était ici pour la première fois. Dimanche, dans la maniabilité, c´est le Suisse Daniel WÜrgler qui était son second: chapeau! Mais WÜrgler n´avait pas bien commencé la semaine et raté le marathon et il ne se classe que 19e au général, deux rangs derrière le tout jeune Bernois Stefan Klay (20 ans), épatant 7e du marathon. Werner Ulrich, 5e de la maniabilité, finit au 10e rang. Honorable, sans plus. Il sera difficile d´aller chercher une médaille à Jerez. Mais pas impossible! Avec du soleil, une ambiance fantastique et 305´000 spectateurs sur sept jours (en comptant les 37000 entrés gratuites du dimanche 23, pour la fete organisé ici), Aix est bien la capitale du cheval. A ce titre, la Ville postule pour les Jeux Mondiaux 2006. Seul adversaire déclaré: Lexington (Kentucky). A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!