Le Cavalier Romand
03.02.2003

CSI-A de Zurich: bilan suisse assez mitigé

Cette 16e édition du CSI-A de Zurich, parrainé par Swiss Life (30 janvier au 2 février 2003) n´a guère souri aux cavaliers suisses, qui semblent dans une phase de transition. Il y a bien sûr eu la belle 4e place de Markus Fuchs et Tinka´s Boy, très près de l´exploit dans le Swiss Life Classic, une 2e place pour Beat Mändli le samedi, de superbes prestations de la part de Steve Guerdat ou de Christophe Barbeau (9e du final), mais aussi beaucoup de grosses désillusions, parfois cruelles même. Et les deux victoires obtenues, l´ont été dans des épreuves-attractions, elles ont donc logiquement passé au second plan. Werner Muff s´est adjugé le "jump and drive", où il s´agissait de sauter quelques obstacles, puis de se mettre au volant, pour un petit slalom. Conducteur récent, mais cavalier aguerri, Steve Guerdat était 3e. Le knock-out (parcours parallèles) s´est déroulé dans une ambiance délirante et il a souri à Christophe Barbeau, 3e sur "Loriot XI CH", exaequo avec Muff encore, et surtout à Paul Freimüller, 1er avec "Faro de la Treille". Du baume au coeur pour le Zurichois, soucieux pour ses deux cracks, "Himmerdor", dont le retour est laborieux, et "Rubin XI", absent pour cause de coliques (encore!). Revêtant sa nouvelle casquette de chef d´équipe, Rolf Theiler, le co-président du CSI de Zurich, voulait surtout souligner les points positifs du week-end: "Markus Fuchs est passé près de l´exploit, Christophe Barbeau confirme et Beat Mändli montre qu´il a un second cheval de GP, une alternative à "Pozitano". Steve Guerdat est un grand espoir et il a l´assurance de pouvoir garder trois ou quatre cracks, grâce à Tops et à un sponsor (Isowlas). Et si certains ont déçu, un Andreas Ott a justifié sa sélection, il a un cheval prometteur ("Akita")". Et d´ajouter: "n´insistons pas trop sur les contre-performances de Willi (Melliger), il avait la tête ailleurs avec la retraite de "Calvaro"...". Un Melliger qui a l´occasion d´aller se changer les idées, dès ce jeudi, à Bordeaux, avec Markus Fuchs. Ensuite, ce sera Christophe Barbeau qui prendra le relais, à Vigo. Et pour la suite? A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!