Le Cavalier Romand
31.01.2010

CSI-W de Zurich Steve Guerdat triomphe avec "Trésor" dans le GP Coupe du monde Rolex FEI. Clarissa Crotta 5e, Niklaus Schurtenberger 7e, Beat Mändli, 8e: cinq ou six Suisses en Finale?

Steve Guerdat (photo) s'est brillamment imposé ce dimanche 31 janvier devant son public, en délire, dans le Grand Prix Coupe du monde Rolex FEI de Zurich. Avec "Trésor" (photo), il a survolé l'épreuve avec audace, tact et précision à la fois. Beaucoup de surprises dans ce très sélectif Grand Prix, 9e des 13 étapes du circuit européen. L'élimination au tour initial de tous les membres du Top-10 présents (une barre pour Zoer, Ehning ou Staut, deux pour Schwizer ou Edwina Alexander, trois pour Robert), celle aussi des 20 premiers du classement provisoire de la Ligue présents ou encore celle de la détentrice de ce GP, Jessica Kürten sur "Libertina". Du beau monde! Quant à Marco Kutscher (chute  à l'entraînement avec "Cornet Obolensky") ou à Michael Whitaker, ils étaient carrément forfaits de dernière heure.
Il y eut aussi de bonnes surprises, comme le vétéran Hugo Simon (67 ans), 9e au final, et quelques autres et malgré tous ces aléas, on eut neuf sans faute. Roger-Yves Bost aurait pu faire le dixième barragiste sans un dépassement de temps un peu regrettable avec un "Idéal de la Loge" très haut sur les barres.
Lars Nieberg, 2e du barrage avec "Levito" et le Suédois Svante Johansson, 3e, se rapprochent de la finale. Le Néerlandais Jeroen Dubbeldam, 4e, et la Suissesse Clarissa Crotta, 5e avec son phénomal "Baloubet du Rouet" "West Side" devront eux encore batailler ferme, mais la seconde pourrait aussi bénéficier d'une des deux wild cards attribuées au pays hôte, Beat Mändli, 8e ici et 1er à Lyon, et Steve Guerdat ayant la possibilité d'améliorer encore leur position à Bordeaux et à Vigo.
Pour gagner son 3e GP Coupe du monde Rolex FEI après Genève et Vigo (le voilà définitivement prophète en son pays!), ainsi que la Mercedes et la Rolex promise au vainqueur, Steve Guerdat (27 ans) a sorti le grand jeu.. Et son "Trésor", qu'il avait sagement retiré du circuit pour lui donner deux mois de pause après Stuttgart, avait du ressort. 5e vendredi, 1er là. Steve Guerdat avait de la pression, car son but principal est de se qualifier pour la finale de Genève et il a du reste lâché quelques larmes devant un public en délire Installé depuis deux ans-et-demi à 20 km d'ici, le Romand a définitivement conquis le coeur du public.
Avec un "Trésor" de retour au top, une "Jalisca Solier" (opérée après Windsor) en principe en lice cette semaine à Bordeaux, et un "Ferrari" 3e du GP de Bâle, Guerdat Jr, qui peut compter sur un mécène inconditionnel en Yves G. Piaget, peut voir l'avenir avec confiance.
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!