Le Cavalier Romand
14.01.2011

CSI***** de Bâle: après les places d'honneur de Werner Muff (photo) et de Janika Sprunger, 2e chacun, un seul Suisse parmi les 17 barragistes du Championnat, le benjamin Martin Fuchs, 12e. Victoire d' Alvaro de Miranda Neto.

Ce vendredi 14 janvier, le Championnat de la Ville de Bâle, l'une des deux épreuves majeures de ce 2e CSI 5 étoiles, a été remporté par le Brésilien "Doda" de Miranda Neto et son bon gris "AD Ashleigh Drossel Dan", après une lutte très intense face à MM. Ahlmann, Bengtsson, Twomey, Lynch and co.
L'élite mondiale (notamment 7 des 10 finalistes du dernier Top 10) participe à ce 2e CSI 5 étoiles de Bâle et comme le Championnat disputé ce vendredi était doté de 100'000 fr., on se doutait bien que les places seraient chères. Elles le furent, le barrage - à 17 !- se déroulant à un train d'enfer... Même avec un double sans-faute très rapide et une vraie prise de risques, l'élégant Espagnol Sergio Alvarez Moya et "Action Breaker", si souvent victorieux l'automne dernier, ou Edwina Alexander et son vaillant petit SF "Itot du Château" n'étaient que 6es et 7es. Philippe Le Jeune, qui s'était encore fracturé l'auriculaire gauche hier jeudi (le champion du monde a vraiment la poisse depuis son titre!), a aussi tourné deux fois sans faute et très proprement avec "Vigo d'Arsouilles" pour finir 9e.
Des recalés de marque!
Le parcours initial de ce Championnat (douze obstacles et trois doubles) concocté par Rolf Lüdi et Gérard Lachat n'était déjà pas une promenade de santé et des as comme le no 1 mondial Kevin Staut ("Silvana de Hus"), le détenteurs de la Coupe du monde Marcus Ehning ("Küchengirl"), Meredith Michaels Beerbaum ("Checkmate", préféré à "Shutterfly" qui avait curieusement traversé un vertical l'après-midi) ou son beau-frère Ludger ("Chaman"), s'y firent piégés. Idem pour les as Suisses Steve Guerdat, qui ménageait "Jalisca" en vue du Grand Prix de dimanche et fit une barre sur l'anodin no 2 avec "Ferrari", Beat Mändli ou encore Pius Schwizer, qui renversa les deux derniers avec "Nobless M".
Les deux leaders suisses hors-course, le public (3'000 personnes environ) espérait que des jeunes sauteraient sur l'occasion pour pointer le bout de leurs naseaux. La Bâloise Janika Sprunger, 2e de épreuve précédente derrière l'inarrêtable Philippe Rozier, qui en gagne au moins une par concours avec "Idéal de Roy", se fit piéger par le no 1. D'autant plus frustrant que son excellent "Uptown Boy" se joua ensuite des difficultés. Le seul Helvète à se hisser au niveau des meilleurs fut donc le benjamin, Martin Fuchs (18 ans) montant le routinier "Principal" (15 ans).
Au barrage, Fuchs Jr fut piégé par un vertical, mais son 12e rang est honorable. "Martin a encore fait de gros progrès, il va venir renforcer l'équipe de Suisse", dira Alvaro de Miranda Neto après sa victoire.
Ces deux-là font la paire!
Le mari d'Athina Onassis (elle-même classée 10e ici jeudi) n'a quant à lui pas volé sa victoire, osant galoper ventre à terre sur le dernier obstacle! Avec le hanovrien gris "AD Ashleigh Drossel Dan", l'ex-cheval olympique de l'Australien Philip Lever, acquis en mai dernier, "Doda" de Miranda Neto a étonnamment trouvé tout de suite la bonne entente, passant près de la finale des Jeux mondiaux (9e).
Pour gagner, il était nécessaire de prendre tous les risques, car tant Christian Ahlmann, victorieux des GP Coupe du monde d'Oslo et d'Helsinki avec ce même "Taloubet Z", 2e à 3 dixièmes, que Rolf G. Bengtsson, épatant de fluidité avec son petit "Ninja La Silla" qui s'enroule sur les sauts comme aucun autre, 3e à 6 dixièmes, ou encore les Irlandais Billy Twomey, 4e avec sa bonne fille de "Tinka's Boy" "Tinka's Serenade", et Denis Lynch, 5e avec "Lantinus", n'avaient pas musardé en chemin. Lynch est le pilote du grand mécène de ce CSI 5 étoiles de Bâle, Thomas Straumann, et, croyez-moi, il est motivé comme pas deux!
Steve rate son... cadeau!
Pour le reste, rappelons que Werner Muff était bon 2e du barrage disputé jeudi soir avec "Quax 22", juste derrière le Néerlandais Harry Smolders ("Regina Z") et que Christina Liebherr pointait au 5e rang avec "LB Casanova" (Steve Guerdat aurait pu mettre tout le monde d'accord avec "Urgent" et il pestait contre sa faute au barrage, car il aurait voulu offrir cette victoire à son grand-père, qui célébrait là son 80e anniversaire!), que Janika Sprunger ("Valentyn") était bonne 2e du Barème A au chrono de ce vendredi derrière Philippe Rozier ("Idéal de Roy"), que Beat Mändli a bien tourné avec "Magnus Romeo", 7e et 9e, tout comme Dehlia Oeuvray-Smits avec le prometteur "Contino", 11e ce jour et sans faute depuis le début, que Claudia Gisler fait de bons tours (8e avec "Classic" et 4 pts avec "Touchable" dans le Championnat, mais pour tous l'essentiel reste encore à venir: le Grand Prix Moser & Cie de dimanche, doté de 220'000 Euros.
Dans les épreuves dites "amateurs", sur 120 et 130 cm, on relèvera la victoire de Steffi Theiler, celle de Salomé Lüdi ou encore d'Hans Meier, 1er et 5e, la 2e place de Jacky Studer avec "Lady Carlotte", les 2e et 3e rangs de Joël Favre, les 3e et 4e rangs de Flaminia Straumann ou encore le forfait de Martina Hingis, qui n'aurait pas apprécié que son époux ne soit pas invité à participer lui aussi.
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!