Le Cavalier Romand
23.01.2009

CSI de Zurich: quatre Suisses (et demi!) qualifiés pour le Swiss Master. Parmi eux, Manfred Müller et son génial "Boy" CH

Quinze cavaliers sont qualifiés pour le Mercedes Swiss Master de ce soir à Zurich (à suivre en différé ce vendredi soir sur TSR2, dès 22h20 ou sur DRS samedi après-midi). Et parmi eux quatre Suisses: Manfred Müller, épatant 2e du GP Rolex hier soir avec "Cheenook's Boy CH", Christina Liebherr, 5e à cause d'une faute au barrage mais très motivée à l'idée de monter ce soir "LB No Mercy" (photo) dans son premier GP depuis les JO, Niklaus Schurtenberger, 9e hier avec "Cantus" et qui misera lui pour la toute première fois en GP sur "Opus PSG", et enfin le jeune Philipp Züger, repêché grâce à sa belle 4e place cet après-midi avec "Liatos II". On pourrait même ajouter à ce quatuor... une demi Suissesse, Susanne Behring, Gruyérienne d'adoption depuis bientôt quinze ans, 3e cet après-midi avec "LB Nesquick".
Assisterons-nous à un nouveau morceau de bravoure de Manfred Müller et "Cheenook's Boy CH", pas impossible connaissant le coeur de ce cheval indigène de 12 ans. Leur 2e place de hier a fait la Une des médias.
Des finales d'Avenches, où il s'était révélé, notamment chez les 6 ans et dans les Promotion CH Youngster en 2004, à 7 ans, "Cheenook's Boy CH" avait atterri au CSI-W de Genève, pour le Youngster Tour. "Je n'avais alors qu'une licence régionale", rappelle Manfred Müller. Ce cheval aura changé sa vie, son destin. De maréchal-ferrand à temps plein, il devint "pro" et gérant de manège, à Wängi-Rosenthal. Mais le Thurgovien ferre encore deux jours par semaine, pour le plaisir, tout en brillant en international. En décembre dernier, à Genève, il avait bouclé une saison '08 marquée par trois victoires en GP internationaux (Zagreb, Aach et Manerbio).
"J'ai la chance d'avoir un cheval exceptionnel, qui se bat toujours à fond. Et il s'en sort dans toutes les situations", dit Müller de son "Boy", avec modestie, comme pour s'excuser de n'avoir pas toujours des abords précis. Ces deux-là ont pourtant une telle complicité que tout leur semble permis.
En revanche, Manfred Müller n'est pas qualifié pour le GP Coupe du monde de dimanche, les 40 cavaliers "élus" ayant tous été choisis par le règlement (30) et les organisateurs (10). Il est dommage que les résultats n'entrent pas en ligne de compte (tout était décidé ici avant le concours)...
A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!