Le Cavalier Romand
28.03.2007

CSIO de France: on connait déjà la sélection suisse

Première étape de la Super Ligue Samsung, le CSIO de France se déroulera du 10 au 13 mai à La Baule, sur un stade François-André superbement rénové voici deux ans. La Suisse y alignera son équipe première et Rolf Grass, le chef de l'équipe suisse de saut, a déjà communiqué leur sélection aux intéressés, à savoir Markus Fuchs, Steve Guerdat (photo), Beat Mändli, Niklaus Schurtenberger, et, comme cinquième homme, appelé à monter le Grand Prix mais en principe pas le Prix des Nations, Grégoire Oberson. Cela fait tout de même deux Romands parmi les élus.
"Je veux que chacun puisse se préparer tranquillement et intelligemment, j'ai donc préféré choisir très tôt", précise Rolf Grass. Et d'ajouter: "Christina Liebherr a besoin de temps avec "LB No Mercy", qui n'a pas encore sauté les grosses épreuves à Arezzo, et selon ses voeux, elle sera en lice lors de la seconde étape, à Rome, fin mai (24 au 27)". Là aussi, l'équipe, dont feraient partie Daniel Etter, Pius Schwizer et Hansueli Sprunger est quasiment dessinée (avec les chevaux, on ne sait jamais, évidemment...). Et tout le monde se retrouvera ensuite à  St-Gall, pour le CSIO de Suisse (du 31 mai au 3 juin).
On notera que Steve Guerdat et Beat Mändli sont appelés dès la Baule, alors qu'ils sont nos deux qualifiés pour la finale de la Coupe du monde à Las Vegas (19 au 22 avril). Là aussi, la raison est claire: Steve Guerdat partira  aux Etats-Unis avec "Trésor", le No 2 de son écurie, et le Jurassien pourra donc compter sur une "Jalisca Solier", victorieuse des GP Coupes du monde de Genève et Vigo, en top forme. Quant à Beat Mändli, il a carrément le choix entre trois chevaux de GP.
Si l'on ajoute justement aux cinq cavaliers choisis pour La Baule Christina Liebherr, Werner Muff, Daniel Etter, Pius Schwizer et Hansueli Sprunger, on constate que la Suisse a une dizaine d'options crédibles pour les Championnats d'Europe de Mannheim. Sans compter le deuxième cheval de certains de ces cavaliers-là. Une situation très rare. Et encourageante!
A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!