Le Cavalier Romand
02.06.2006

CSIO de Lucerne: Christina Liebherr et Etter gagnent

La cavalière bulloise et le Bernois ont offert deux victoires à la Suisse, mais ce fut bien le seul motif de réjouissance pour les organisateurs lucernois en cette journée d'ouverture du CSIO de Suisse.

L'ambiance était bien frisquette (8° à tout casser...) et tristounette en ce jeudi 1er juin. Christina Liebherr a heureusement mis un peu d'ambiance en gagnant l'épreuve principale, à égalité avec l'Israélien Elad Yaniv, ravi d'être en aussi bonne compagnie. Christina Liebherr tient un vrai crack en "LB Casanova", holsteiner de 9 ans déjà très convaincant à Aix-la-Chapelle. Fait rarissime, les trois chevaux en lice au barrage étaient sans-faute et à moins de trois centièmes les uns des autres. 3e, Daniel Etter aurait tout aussi bien pu gagner...
Sûr qu'Etter aurait bien aimé offrir la victoire à la famille Steiner, propriétaire de "Peu à Peu" et basée à deux pas d'ici.

Doublement motivés, plusieurs cavaliers du cru avaient brillé dans l'ouverture, enlevée par le Français Gilles Bertran de Balanda ("New Day du Bois Philip"). Werner Muff était 2e avec "Parabool", déjà excellent à Rome, et Paul Estermann 5e. Dans le Youngster Tour, Daniel Etter a gagné sur "Shakespeare", Steve Guerdat était 8e avec "El Tombo Z", Céline Staufer 10e avec "Burlington II". En national, 5e place du Vaudois Yves Dietrich.

La météo a incité les organisateurs à modifier le Prix des Nations prévu ce vendredi après-midi (dès 15h30 ici, dès 22h35 sur TSR2). La seconde manche sera différente et réduite, sans rivière notamment. Rolf Grass alignera dans l'ordre Christina Liebherr ("LB No Mercy"), Markus Fuchs ("La Toya"), Beat Mändli ("Principal") et Pius Schwizer ("Unique X CH"). "Christina sait prendre des responsabilités, on doit soulager Markus de trop de pression et je veux que Pius assume; ça permet aussi à "Principal" (ndlr: blessé huit mois) de ne pas sauter en dernier, quand le terrain sera le pire", expliquait le chef d'équipe. La Suisse a tiré le No 8. L'Irlande ouvrira les feux, suivie de la France, des USA, de la Suède, de l'Allemagne, des Pays-Bas, de la Grande-Bretagne et de la Suisse, que Kurt Gravemeier, le chef allemand, voit 2e et Rolf Grass 3e. Les autres "chefs" ne citent pas notre équipe. L'Allemagne (cinq chefs la voyent en tête) a les faveurs des pronostics, malgré le forfait de Ludger Beerbaum.

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!