Le Cavalier Romand
25.05.2007

CSIO de Rome: la Suisse 2e derrière la Grande-Bretagne

A Rome, où la Place de Sienne est presque méconnaissable recouverte qu'elle est de sable (une exigence des cavaliers), le Prix des Nations s'est déroulé dans d'excellentes conditions et sous le soleil, mais l'épreuve, un peu facile, n'a pas fait un tri vraiment sérieux et clair. La Grande-Bretagne, portée en-avant par John Whitaker, a certes gagné, mais, derrière elle, on trouvait quatre équipes classées 2es exaequo, dont la Suisse. A une faute du bonheur...
Christina Liebherr a signé un double sans-faute très convaincant avec "LB No Mercy" (photo), de retour au bon moment. Markus Fuchs s'en voulait d'avoir fait la faute sur l'ultime obstacle avec "La Toya III" (0 + 4), car cela coûtait le barrage, mais il n'a rien à se reprocher. Pius Schwizer (4 + 4) et HU Sprunger (4 + 4) n'ont pas démérité non plus, mais, sur un parcours aussi peu sélectif (17 sans-faute sur 36 parcours au premier tour, soit 47%) sortir le(s) sans-faute était plus que déterminant.
La Suisse a partagé la 2e place avec la France (double sans-faute de Guillon et de Staut), l'Allemagne et la Belgique, encore en tête avant l'ultime parcours de Kristof Cleeren. Et, après deux étapes et avant St-Gall (1er juin), elle est 2e de la Samsung Super Ligue derrière l'Allemagne.
Par ailleurs, jeudi soir en nocturne, Markus Fuchs avait pris la 3e place des Six Barres avec "Ovation". Nick Skelton ("Russell") et Robert Smith ("Vangelis S") avaient franchi 2m15: du record dans l'air chaud de la Ville Eternelle... Un peu plus tôt, Fuchs avait dominé un Barème A au chrono avec "Royal Charmer". Un bon début de concours pour le Suisse, qui arbore les couleurs de Loro Piana. Pour ce seul CSIO.
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!