Le Cavalier Romand
29.05.2009

CSIO de Rome: les Américains 1ers, devant les Français et les Helvètes, emmenés par Clarissa Crotta et son phénoménal "West Side". Et la Suisse garde la tête des Coupes des Nations Meydan.

Sous le soleil de Rome et dans le beau jeu d'ombres et de lumières de la Place de Sienne, la Coupe des Nations de Rome a tenu ses promesses. Les Etats-Unis, avec ses trois femmes de caractère et son finisseur californien (Spooner) au sang-froid évident ont triomphé (4 pts), devant la France, tirée par Pénélope Leprévost, double sans-faute, et la Suisse, emmenée par Clarissa Crotta (portrait), et 3e à égalité avec la Grande-Bretagne. Les quatre Suisses peuvent être fiers de leur prestation qui permet à la Suisse de conserver la tête des Coupes des Nations Meydan, avec 3,5 pts d'avance sur les USA avant St-Gall. Les scores des Suisses: 0 + 0 pour Clarissa Crotta et son génial fils de "Baloubet du Rouhet" "West Side v. M.", 8 + 0 pour Jane Richard et "Jalla de Gaverie", 4 + 4 pour Daniel Etter et "Peu à Peu", 4 + 8 pour Christina Liebherr et "LB Robin Hood". Vous en saurez plus dans "Le Matin"* de ce samedi...
A. P.


*VOICI L'ARTICLE, après parution:
 Les femmes porteraient-elles chance? Comme les Etats-Unis, vainqueurs de cette 2e Coupe des Nations Meydan "5 étoiles" de l'année, la Suisse alignait hier à Rome trois amazones pour un seul homme. Et, toutes proportions gardées, sa 3e place, même partagée avec la Grande-Bretagne des frères Whitaker, a presqu'un goût de victoire. Et pas seulement parce que les Helvètes conservent, et largement (avec 3,5 pts d'avance sur les Etats-Unis), la tête du circuit 2009.
"On n'avait pas une équipe pour gagner ça et on fait la plus belle des opérations au général, avant St-Gall", voilà le sentiment de Rolf Grass, qui alignait un quatuor assez inédit, et de ses troupes, tout sourire. "C'est magnifique", disaient en choeur les deux néophytes, Clarissa Crotta et Jane Richard. Christina Liebherr et Daniel Etter, un peu déçus de leurs fautes, ne pouvaient toutefois qu'acquiescer.
INTER:    Le phénomène de Clarissa
"Mon cheval est génial, il m'a sauvé deux fautes dans la première manche et après ça, j'étais bien obligée de le monter correctement au second tour", a lancé avec réalisme et humour Clarissa Crotta, qui a signé un des quatre double sans-faute du jour, avec Ashlee Bond, Pénélope Leprévost, leader d'une équipe tricolore 2e, et John Whitaker. Tiens, là encore, on trouvait trois femmes pour un homme!
Imaginez que c'est la toute première Coupe des Nations de ce niveau que montait Clarissa Crotta et sa deuxième épreuve par équipe depuis qu'elle a quitté le monde des jeunes (en 2000). Agée de 30 ans (pour quelques semaines encore), la Tessinoise a gravit de sacrés échelons en quelques mois. Avec l'aide de Willi Melliger, qui l'entraîne (cigare au bec), et de Stefan Stamm, qui lui confie des cracks, comme ce "West Side v. M.", fils du "monument "Baloubet du Rouet", dont il a hérité des qualités.
Jane Richard (8 + 0) avait, elle, déjà monté quelques belles Coupes, mais son sans-faute au second tour a redonné du pep à l'équipe. Daniel Etter (4 + 4) était déçu de s'être fait piéger par le double. Quant à Christina Liebherr (4 + 8), elle était plutôt contente de "Robin Hood" et se réjouissait de monter "LB No Mercy" cet après-midi. "Il toussait en arrivant ici et c'est son retour après Las Vegas, il aurait été prématuré de le lancer dans le grand bain". Ce sera donc à St-Gall, vendredi prochain!
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!