Le Cavalier Romand
28.05.2010

CSIO de Rome: les Français, sur leur lancée de La Baule, dominent la Coupe des Nations. Les Suisses, 8es, devront se racheter la semaine prochaine à St-Gall! Au CSIO de Lisbonne, Arthur G. da Silva 2e du GP avec "La Toya".

La Coupe des Nations disputée ce vendredi à Rome aura été la réplique de celle de La Baule pour les cavaliers français, faciles vainqueurs, comme pour les Suisses, 7es en France et 7es ici,  8es même en comptant les Italiens, invités à titre exceptionnel ici (mais sans pouvoir marquer de points). Et au classement général des Coupes des Nations Meydan, la France, qui a pu compter sur Pénélope Leprévost (photo), auteur d'un double sans-faute (comme l'Espagnole Pilar Cordon Muro et l'Allemande Janne-F. Meyer), s'envole et la Suisse occupe aussi le 7e rang.
Lauréate de ces Coupes des Nations Meydan en 2009, la France est bien partie pour rééditer l'exploit cette saison. En deux ou trois ans, les tricolores ont bâti une équipe de qualité et avec de la réserve, Robert et Guillon ayant été remplacés ici par Delaveau et Delmotte aux côtés du couple princier Pénélope Leprévost-Kevin Staut, plus solide que jamais.
Delaveau n'eût même pas à repartir en seconde manche, ses coéquipiers ayant aligné trois sans-faute et irrémédiablement devancé la Grande-Bretagne, 2e, l'Irlande et la surprenante Espagne, 3es ex. L'Allemagne, 5e, n'alignait pas sa Parade Mannschaft (qui se réserve pour St-Gall!), au contraire des Etats-Unis, 6es seulement après avoir flirté avec l'élimination en première manche (9es).
 La Suisse, encore 3e ex. à mi-épreuve, allait perdre beaucoup de terrain en fin d'épreuve, à l'image de Niklaus Schurtenberger (0 + 12), qui fit trois barres avec un "Cantus" éteint. Pius Schwizer (4 + 4) a fait son travail, sans plus, avec "Ulysse X", tandis que Jane Richard (8 + 8) a un peu déçu avec sa bonne "Zekina Z" après leur magnifique finale de Genève avec "Zekina". Janika Sprunger (4 + 8) a plutôt réussi son baptême du feu, même si la faute d'"Uptown Boy" à la rivière en seconde manche lui est imputable. Rolf Grass avait préféré la jeune Bâloise (appelée de dernière heure, suite au forfait de Beat Mändli) à Christina Liebherr. A noter que la Bulloise s'était classée 12e avec "LB Rendam" et 13e avec "LB Sir Singular" dans les épreuves d'encadrement au programme ce vendredi.
Le chef de l'équipe suisse savait que la tâche serait rude, en l'absence de trois (Guerdat, Etter et Mändli) de ses quatre pilier. Il pourra compter sur les meilleurs vendredi prochain à St-Gall, puis à Rotterdam et à Aix-la-Chapelle. L'"opération reconquête" a commencé, elle sera rude car quatre équipes sur dix seront reléguées cet été. Dur, dur!

Et ce vendredi soir, au CSIO de Lisbonne, Arthur Gustavo da Silva a pris la 2e place du GP du Portugal avec "La Toya III", la bonne jument de Markus Fuchs et Adolfo Juri, ne s'inclinant que pour 4 dixièmes face au Finlandais Sebastian Numminen et "Calandro II". Le français Stephan Lafouge, 3e avec "Gabelou des Ores", était déjà à 6 secondes. Florian Angot 4e avec une faute, Nadja Steiner 11e avec "Lucifer Platière" (une faute dans chaque manche). Deux barres au premier tour pour Nadine Traber ("Part of me 2") et Claudia Gisler ("Touchable"). Prix des Nations dimanche.
A. P.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!