Le Cavalier Romand
01.06.2007

CSIO de St-Gall: les Hollandais devant, les Suisses un peu décevants...

Pluie ce 1er juin à St-Gall, sur le terrain (étonnament bon, malgré tout) et aussi dans le coeur des cavaliers suisses et des spectateurs, après la 5e place d'une équipe dont on faisait la favorite - avec l'Allemagne - de cette 3e manche de la Super-Ligue Samsung. A l'image de Markus Fuchs, qui a chuté en seconde manche, la Suisse a mis un genou à terre, finissant 5e alors qu'elle était encore dans la même faute que les futurs vainqueurs hollandais, après le premier tour. Beat Mändli (photo) et ses équipiers étaient déçus. Mention toutefois à Christina Liebherr.
Victime de deux fautes en début de parcours avec sa bonne "Nirmette", Markus Fuchs n'était pas dans son assiette et il fut aussi gêné par son étrier (un système ouvert de côté, avec un clip), qui se cassa.
Beat Mändli et "Ideo du Tot" ne furent pas non plus aussi invincibles qu'espéré. Le cavalier s'obstina à vouloir placer huit foulées avant le triple, ce qui lui coûta une faute d'abord, du temps dépassé - et un rang au profit des Belges -  ensuite. Et l'autre faute du bel "Ideo", sur le No 3, semblait évitable. Cela dit, d'autres as ont connu pire: une chute pour Skelton, éliminé deux fois avec "Arko", 16 pts d'abord pour Zoer, une volte pour Beerbaum...
Dans ces conditions, on peut qualifier les tours de Werner Muff avec "Plot Blue" (4 + 4) et surtout de Christina Liebherr avec "LB No Mercy" (0 + 4) de convaincants. Comme les fiers cavaliers allemands, 2es hier, les Hollandais, 1ers, sont ici à quatre, sans réserviste. Et cela ne les a pas empêché de triompher! En champions du monde qu'ils sont!
Gerco Schroeder a fait preuve de sa classe habituelle avec le puissant gris "Berlin". Et Albert Zoer a su racheter une première manche catastrophique par un sans-faute. Malgré une vraie défense d'"Okidoki".
Si le jeune Vincent Voorn, champion d'Europe des "moins de 21 ans" en 2005 à Schaffhouse, promet, Angélique Hoorn, la championne des Pays-Bas '07, a réussi le seul double sans-faute absolu, avec celui d'Ahlmann, le meilleur Allemand du jour. Les Américains ont fini 3es, juste devant les Belges, les Suisses et les Français (séparés d'un point chacuns)...
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!