Le Cavalier Romand
06.04.2001

Christian Landolt au petit trot...

Pour les cavaliers de concours complet, la saison 2001 est déjà (à moitié) gâchée par l´épizootie de fièvre aphteuse. L´Angleterre, qui n´est pas seulement le bastion de la discipline, mais un pays d´adoption pour de nombreux champions étrangers (Australiens, Néo-Zélandais, Américains, Français etc.), est frappée de plein fouet. Le Suisse Christian Landolt, basé près de Badminton, ne peut pratiquement pas s´entraîner, sinon en marchant sur les routes (et encore, en désinfectant sans cesse les pieds de ses chevaux!). Le Pulliéran n´a vraiment pas de chance, puisque ses deux chevaux de tête, "Lord Simba" et "Joint Enterprise", ont été bloqués trois semaines en Allemagne. Il n´a pu les ramener que le 2 avril en Angleterre. "Et ça n´a pas été simple, j´ai dû batailler dix jours pour avoir les autorisations". Parti parfaire saut et dressage avec Bettina Overesch et Andrew Hoy dans la région de Münster, Christian Landolt ne désespère cependant pas de s´en retourner cet été en Allemagne, disputer le CCI*** de Luhmühlen (5 au 8 juillet). "Ce serait le seul moyen pour moi d´espérer monter "Simba" aux Championnats d´Europe, car, malgré ses très bons résultats en S, il n´a pas assez de kilomètres au compteur pour aller directement à Pau". Une bonne nouvelle tout de même, la venue dans ses écuries de "Tina´s Gold" (11 ans), déjà prête à épauler "Lord Simba". (A. P.)
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!