Le Cavalier Romand
06.07.2004

Complet : Barbara Welten championne suisse

La cavalière zurichoise laisse le CIC** d’Ecublens (du 2 au 4 juillet 2004) au seul Belge de l’épreuve Paul Laurijssen, sur " San-d’Amour ". Deuxième à l’issue du cross, il a bénéficié d’une faute de trop de la Suissesse dans le parcours de saut et termine donc avec un total de 71.24 points. Test ultime du concours complet, le parcours de saut, aux cotes et aux difficultés techniques dérisoires en comparaison de celles du cross, ne devait en soi, être qu’une formalité. Mais on a constaté une fois de plus à Ecublens, que fatigue des chevaux ou nerfs défaillants des cavaliers aidant, cela est loin d’être le cas. Et c’est bel et bien par ses nerfs que Barbara Welten a péché, perdant calme et contrôle après une première faute. Si la victoire internationale lui échappait, la Zurichoise gardait par contre la tête du championnat national et remportait, à 38 ans, un premier titre, longtemps et amplement mérité.
Sans faute, l’expérimenté Rudolf Isler et sa fidèle " Emma-Jane ", les plus rapides du cross, ne pouvaient espérer mieux que l’argent : ah, ce satané dressage ! Egalement sur le podium, Flavia Gartner, qui finissait très élégamment avec " Incador-de-Safrey ". Belle 4e place au national pour Mélanie Berkovits et " Flore de Perrocher "(7e au CIC), puis Silvia Lugeon et " Missile-de-Bourgeauville CH "5e au national et 8e au CIC.

7e CSI**** Davidoff de Neuendorf Bengtsson et des Romands en évidence…

Belle réussite pour la 7e édition du CSI**** Davidoff de Neuendorf, qui s’est déroulé du 1er au 4 juillet dans d’excellentes conditions et sous un soleil quasi omniprésent. Triomphateur du Jumping de Cannes, à la mi-juin, le Suédois Rolf Goran Bengtsson a encore remporté le Grand Prix ici avec " Mac Kinley ". Willi Melliger était bon 3e avec " Gold du Talus " et Pierre Kolly, 5e avec " Galopin du Biolay ", déjà 5e et 8e les premiers jours. Le jeune Romand a aussi brillé avec " Sensation B " (2e) et " Domani " (2e). Et si Céline Stauffer avait gagné l’ouverture, réservée aux dames, avec " Félin Pierreville ", Philippe Putallaz avait enlevé les deux suivantes avec " Maastricht D ".

Le GP Davidoff, doté de 150´000 fr. (dont 50´000 au vainqueur) est toujours sélectif et celui-ci le fut tout particulièrement. De vraies combinaisons, des lignes techniques, une grosse barre de Spa, la grande rivière: tout avait été demandé par Rolf Lüdi et Heiner Fischer. Ils ne furent d’ailleurs que quatre à se qualifier pour le barrage. Là, Rolf Goran Bengtsson et " Mac Kinley " dominèrent le lot assez aisément. Le fin Suédois et son solide KWPN hollandais restaient sur deux victoires au Longines Jumping de Cannes : quelle série! Le Néerlandais Gerco Schröder était à deux secondes avec son " Genève Eurcommerce " et Willi Melliger, 3e, n’aurait pas gagné de rang sans sa faute.

Kolly parmi les Grands…

5e, Pierre Kolly avait hélas été écarté de ce barrage pour un petit dépassement de temps, tout comme Holger Hetzel, 6e. Christophe Barbeau, 10e de ce GP et 5e le vendredi avec " Chatwin ", a également fait montre d’une belle régularité, lui qui ménageait " Querly-Chin " avant Falsterbo (deux sans-faute dans le petit tour).

On relèvera aussi la 2e place de Beat Grandjean et " Kuno II " dans la Progressive, les bons parcours de Christina Liebherr avec " LB Cainby ", 6e et 8e, et " LB Rhapsody ", ou de Steve Guerdat, 8e avec " Fortuna de Beuvry ". Une 8e place pour Maryline Vorpe et " Longines CH " (ex Ussica), une 11e pour Dehlia Oeuvray avec son nouveau " Paddington ".
Les Suisses ont encore fêté une belle victoire le samedi, dans le Prix Liebherr, grâce à Markus Fuchs et " La Toya III ", 9es le lendemain dans le GP. Mention aussi à Niklaus Rutschi, 2e du Prix Swiss Life avec " Granada XXI ", à Stefan Lauber, 2e et 3e avec le gris " Carducci ", à Nadine Taber, 3e et 4e avec " Lulu ", à Niklaus Schurtenberger, très souvent placé, notamment avec " LB Pompidu ", aux jeunes Stéfanie Breitenstein, Corina Sorg, Marianne Kistler et Nicole Scheller ou encore à Franck Goubard, à l’aise avec ses nouvelles montures, notamment avec " LB Lacorado ", l’ex-cheval de Mändli, 10e et 14e du GP.

Le titre de meilleur cavalier du concours est allé à Gerco Schröder. Et, chez les dames, la palme est revenue à Nathalie Paillot, remarquable et très décidée avec tous ses chevaux. Deux fois 4e avec " Love is Luck M ", 13e et 8e du GP avec " Kapital Girl ", une fille de Jalisco B, la Française de Vich (VD) était prête à aborder le CSIO de Suède dans d’excellentes dispositions.

Dernière ligne droite…

Semaine capitale pour les six candidats aux… quatre places-et-demie dans l’équipe olympique suisse de saut. Markus Fuchs, dont la sélection est évidente, sellera “ Tinka’s Boy ” à Geesteren, aux côtés de Beat Mändli, qui doit encore prouver que “ LB Pozitano ” tient la forme. Les quatre autres montent “ ensemble ” au CSIO de Suède, à Falsterbo. Les chevaux des deux “ Fribourgeois ”, Christina Liebherr et Christophe Barbeau, sont partis hier, ils rejoignaient ceux de Steve Guerdat et Fabio Crotta dans la nuit, à Hambourg. “ Mme Pompadour M ”, la jument du Tessinois, a fait trois fautes dans le GP d’Hachenburg, mais le Prix des Nations peut encore la “ repêcher ”. Nathalie Paillot, de Vich (VD), sacrée “ meilleure cavalière du CSI de Neuendorf ”, devait, elle, monter pour la France, mais comme il n’y a plus d’équipe (forfaits de Sainsardos et Leoni), elle a renoncé.

Robert râle !

Sélectionné dans l’équipe de France prévue pour Aix-la-Chapelle, et partant pour les JO, Michel Robert en a été subitement exclu. La raison ? “ L’état de santé de "Galet d’Auzay" (manque de globules rouges et blancs). Si Michel le souhaite, ou nous y oblige, nous sommes prêts à lever le secret médical. Mon rôle est d’emmener une équipe en préservant son intégrité physique ”, annonce l’entraîneur national, Jean-Maurice Bonneau, à notre consoeur Christelle Iraola. Et de rappeler qu’ “ Auleto ” n’avait pu sauter à Sydney. Dur, dur ! Robert proteste et veut se battre. Christian Hermon a été appelé à sa place, aux côtés d’Eric Navet, Bruno Broucqsault, Eugénie et Florian Angot. Une équipe inattendue !

De vrais meneurs !

En attelage à 4, la Suisse a remporté le Prix des Nations au prestigieux CAIO de Breda (Hol), devant la Hongrie et l’Allemagne. Werner Ulrich, 1er au dressage et 4e au général (derrière Chardon, Freund et Dobrovitz, les favoris des Mondiaux) et Daniel Würgler, 1er de la maniabilité, ont brillé, Stefan Kläy cette fois un peu moins. Les autres Helvètes étaient à Puidoux, où Martin Wagner a battu Laurent Martin à 4, Christelle Despond Maria Anthonet à 2, Christophe Jacquot Michael Barbey, sélectionné pour les Mondiaux, à 1. En L, Fabienne Grin a fait un excellent marathon.

ET AUSSI…

Au CSI**** de Calgary, Michael Whitaker a gagné les deux GP majeurs avec “ Haendel 2 ”. Furax de ne pas avoir été retenu pour les JO, il se défoule comme il peut.

Au CSI** de Deauville, Theo Muff 3e du GP avec “ Con Spirito R ”, déjà 3e auparavant, 3e des Six-Barres avec “ Cosima R ”, deux fois 3e avec Fleur XI. Dîtes 3 !

Aux Mondiaux de Dubbo (AUS), l’équipe suisse junior de monte américaine s’est classée 5e par équipe et a ramené trois médailles d’or (spécialités diverses) dans ses valises.

En endurance, au championnat suisse de la relève, à Holziken, victoire de Stefanie Schüpbach sur un étalon arabe, en 8h 06 et 51 sec. Lea Gabriel 2e, Janine Berger

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!