Le Cavalier Romand
19.04.2005

De Bâle ou Planfayon à la Pallanterie...

A bon port !

Les finalistes suisses "Le Primeur et Pialotta", ont bien atterri à Las Vegas le samedi 16 avril 2005, en provenance de Maastricht, Marie-Line Wettstein et Steve Guerdat dimanche 17, en fin de soirée. Les finales de Coupe du monde ne commencent que jeudi 21 avril (saut) et vendredi 22 (dressage), mais les cavaliers entendent préparer tranquillement l’échéance. " Ma jument est en quarantaine, pour 48 heures, je ne peux même pas aller la voir avant cet après-midi ", nous disait le lundi 18 Steve Guerdat, au lever du lit. Avec le décalage horaire (9 h.), il n’était pas encore 8 heures et le Jurassien avouait avoir mal dormi. On n’a donc pas voulu déranger Marie-Line Wettstein-Darier, qui s’est déplacée avec son mari, Ernst, cavalier d’élite en saut. C´est mon entraîneur attitré, mais il s’entend très bien avec Jürgen Koschel, notre coach national, et ils savent me donner les meilleurs conseils pour mon cheval. Je n’ai rien à perdre, pas de pression, cette finale, ce n’est que du bonheur ! ", nous confiait récemment la Genevoise établie à Wermatswil (ZH).

A Bâle, malgré de fortes pluies, on a maintenu quelques épreuves dominicales dont le GP qualificatif pour le Championnat de Suisse. Thomas Hauri a gagné avec "Infante des Chênes", qui disputait son premier S2. Belle 2e place pour Maryline Vorpe, de retour des Etats-Unis, montant "Feu de Chignan CH" (par "Wandango"): deux fautes au premier tour (difficile, avec triple et rivière plate, malgré la pluie), aucune au second. Suivaient Theo Muff ("Karondo von Schlösslihof") et Hans-Peter Heiniger ("Cornalin CH"). Avant de partir pour Las Vegas avec son épouse, qu´il entraîne, Ernst Wettstein était 2e d´un R4-M2 avec "Leon XVI", derrière Manfred Müller ("Cheenook´s Boy CH"). A Werner Muff et Mathias Schibli les deux autres.

ET AUSSI…

Malédiction pour Anton Martin Bauer ! Le 10 avril, l’Autrichien s’adjugeait le GP d’Arsizio, mais, la nuit suivante, il a vécu un cauchemar. Son chauffeur a été victime d’un grave accident de la circulation, semble-t-il dû à un camion qui l’avait dépassé et heurté, non loin de Venise. Le camion s’est retourné et deux chevaux sont morts. Il s’agit de " Remus Racing ", son compagnon aux Européens 2001 et de " Coconut Kiss ".

Au CSI** de Lummen (Bel), Jessica Kürten a gagné le GP avec " Lou Lou ". La jeune Argovienne Stefanie Breitenstein s’est classée 2e et 7e avec sa bonne " First Chance ". Pierre Kolly, 13e de l’ouverture avec " Domani ", a fait une faute dans le GP avec le prometteur " Urano III ".

Lors du CSIOP de Fontainebleau, les p’tits Suisses, emmenés par Deborah Lazzarotto et Jean-Maurice Brahier, se sont classés 3es du Prix des Nations, gagné par les Irlandais. Deborah Lazzarotto (souvent aux avant-postes) et " Top Chiaro di Luna " se sont aussi classés 3es, comme Janine Angliker et " No Doubt ". Jean-Maurice Brahier 6e avec " No Doubt ", Jennifer Meylan et Amandine Berger 7es.

A Planfayon, la neige n’a pas frappé comme le dimanche précédent. Dans les S1, succès de la Française Marie Pellegrin (" Ice d’Ancoeur "), devant Reto Rufflin et de Rudi Wallerbosch (" Zonnebloem CH ") devant Marie Pellegrin et Daniel Etter. Wallerbosch et le jeune Chaux-de-Fonnier Yann Gerber ("Chamonix II") ont dominé les M2. Sophie Moser excellente 2e avec "Galeine", Franck Goubard 2e aussi avec "Nenetra", Karine Gerber 3e avec "Sirène des Chenevières" et Pierre Brunschwig 3e aussi avec "Pocahontas".

En dressage, à la Pallanterie (GE), Christian Pläge et " Barolo IV " ont remporté l’Inter I devant Esther Andres, 2e, et Céline Michaud, 3e. Gilles Ngovan a triomphé à trois reprises, notamment dans le St Georges et le M24 avec " Chasseur IV CH ". Barbara von Grebel, Sabine Kramer et Carlo de Donato aussi victorieux.

A Bière, la neige n’a pas trop contrarié les dragons qui fêtaient le 100e anniversaire des DGM (ils en avaient déjà eu pour le 75e !) et le défilé a tout de même réuni plus de 150 chevaux montés ou attelés. Un beau spectacle. Un ex-champion suisse comme Max Hauri n’avait pas hésité à se déplacer avec son cheval. A la robe blanche, comme la neige.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!