Le Cavalier Romand
09.03.2004

De Paris-Bercy au soleil de l´Espagne...

Pessoa gagne son Paris

CSI-W de Paris-Bercy le 6 mars 2004. Sous les projecteurs, deux artistes, Rodrigo Pessoa et " Baloubet-du-Rouet ", venaient de boucler un récital époustouflant. Elégance, force, audace, puissance et finesse à la fois, ils ont frôlé la perfection. Un instant de grâce, comme on en vit peu. Ils ont fait plus que de remporter le GP Coupe du monde de Paris, ils ont décroché la lune.
" Ce Grand Prix manquait à mon palmarès, et je sentais que c’était peut-être pour cette fois, car mon étalon tient la grande forme. J’espère même la forme olympique… " précisait avec une petit sourire Pessoa, qui aimerait tant racheter Sydney à Athènes, mais le Brésilien veut d’abord se concentrer sur la finale de la Coupe du monde. " Un quatrième succès est possible ! "
" Terminer deuxième derrière ces extraterrestres, déjà imprenables à Brodeaux et ici vendredi, c’est presque une victoire, je suis très content de " Parco ", dira ensuite Ludo Philippaerts, qui avait gagné cette épreuve en 2001. Cette fois il a manqué une seconde au Belge, mais était-elle prenable ? Marcus Ehning et " For-Pleasure ", 4es, auraient sans doute essayé sans une faute bien démobilisatrice sur le numéro 1. Otto Becker complétait le trio de tête.

Barbeau qui sourit….

Ce barrage à six, Barbeau l’a manqué pour une touchette en début de parcours. " J’avais fait le choix de six foulées, car l’option d’avancer avec elle, ça passe souvent très bien. Tans pis ", résumait Barbeau. Il n’empêche que le Fribourgeois, septième ex-aequo, se rapproche toujours plus de la finale de Milan. Encore un classement à Göteborg, où il compte se rendre, et l’affaire serait réglée.

Markus Fuchs avait tablé sur " La Toya ", le dos un peu large de "Thinka’s-Boy "tirant trop fort sur ses adducteurs. Deux fautes en début de parcours ont réduit ses espoirs à néant, mais l’essai avec la jument fut plus concluant.

" Innovation " n’était pas tout à fait prête non plus, et Steve Guerdat a arrêté les frais après trois fautes. Le temps de sauter dans un avion, et le Jurassien participait hier au GP de Vejer (12e avec 4 points).

Lesley McNaught pour Fuchs !

Celle qui fut un temps " la meilleure cavalière de saut du monde ", mais qui avait ensuite déserté les paddocks pour les hippodromes, reprend du service ! Pour trois semaines au moins ! Lesley McNaught, qui n’a pas son pareil pour s’adapter à un cheval en deux temps et trois mouvements, va monter " La Toya 3 ", " Granie " et cie à Oberriet ce week-end, puis au CSI d’Holziken organisé par Melliger la suivante et, dans la foulée, au CSI-Coupe du monde d’Hertogenbosch. " Les deux juments manquent de condition et elles ont besoin de faire des parcours ". Markus Fuchs pourra ainsi ménager ses adducteurs et se concentrer ensuite sur " Tinka’s Boy " à den Bosch et à Göteborg. Bien vu ! " Lesley m’a envoyé un SMS à Paris pour me demander si ça allait et je l’ai rappelée ", précise l’actuel No 2 mondial, qui doit encore passer des examens médicaux aujourd’hui.

Complet succès

Bon départ pour l’équipe suisse partie rechercher le soleil au Portugal, à Barroca d’Alva. Jennifer Eicher a remporté le CIC* avec " Agent Mulder ", devant Marissa Cortesi et " Peppermint 3 ", nos plus sûrs atouts en vue des JO. La Suisse espère envoyer des individuels à Athènes, même si le concept établi par Marc-Henri Clavel et les responsables de la discipline vise le long terme, une équipe aux Européens ’05 et un bon résultat aux JO de Pékin ’08. Rudi Isler, un autre prétendant pour Athènes, s’est classé 20e du CIC** avec " Emma Jane ", mais il s’agissait de remettre les chevaux en condition, avant le CIC*** disputé là-bas et qui servira de baromètre.

Et aussi

Au classement mondial de saut, Ludger Beerbaum devance désormais Markus Fuchs (2e), Marcus Ehning (3e) et Rodrigo Pessoa (4e). Steve Guerdat (19e) remonte encore de cinq cases. Suivent, côté suisse, Beat Mändli (37e), Willi Melliger (61e) et Christophe Barbeau (95e).

A Vejer-de-la-Frontera, Niall Talbot, le cavalier de La Thièle, a triomphé dans les Six-Barres, sur 2 mètres, avec " Askan IV ", un prometteur allemand de 9 ans qu’il détient avec Carola Bruni. Beat Mändli 5e d’un barrage avec " Checkers ". Le GP au " vétéran " Alvarez Cervera.

A Vilamoura (Port.), succès d’un autre " vétéran ", Gilles B. de Balanda montant " Gapache d’driers ". Dehlia Oeuvray a obtenu sa 3e victoire du circuit avec le jeune étalon indigène " Idéal du Pichoux CH "). Commentaire : c’est un petit cheval au grand cœur ".
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!