Le Cavalier Romand
15.08.2006

De Verbier à Dublin en passant par...



©G.de Sépibus
9e Concours Hippique National de Verbier

Melliger et Grandjean au top,

Jessy proche du sommet...


Malgré une météo peu engageante, l'atmosphère a été chaude à Verbier, du 5 au 13 août. Et on est passé entre les gouttes pour la plupart des épreuves, GP compris. Ce 9e "National" a été une belle réussite. Pierre Durand ou Thomas Lüthi, le champion du monde 125 cm3 invité par les Fellay, ne diront pas le contraire. Willi Melliger en a gagné cinq, mais le GP du Val de Bagnes et la wild-card pour le CSI-W de Genève ont été remportés par Beat Grandjean et Ibizel de Fribois (photo). Trente ans séparent l'expérimenté Fribourgeois du benjamin Jessy Putallaz (16 ans!), brillant 2e de ce Grand Prix.

A seize ans, Jessy Putallaz, vice-champion de Suisse junior sept jours plus tôt à Ascona, devrait d'abord se mesurer aux jeunes de son âge. Mais le protégé de la Fondation Little Dreams a beaucoup de talent, un sang-froid étonnant et de bons chevaux. Il a donc aussi de l'ambition et se frotte déjà aux meilleurs. Ainsi ce 13 août dans le GP de Verbier-Val de Bagnes, doté de 35'000 fr. et disputé par une partie de l'élite du pays, que le Valaisan de Versoix a bien failli remporter.
Montant Valdorai, une puissante jument belge, jeune aussi (8 ans), que lui confie Pro Horse International, Jessy Putallaz est passé tout près de l'exploit. Le benjamin de l'épreuve a signé un des deux seuls doubles sans-faute, pour finir second de Beat Grandjean. Quant à Romain Jucker (18 ans), son "pote", il était 8e avec Smokey Lonesome B. Comme des chefs, ces deux juniors!
Beat Grandjean (47 ans), le champion de Suisse '03, a retrouvé un bon cheval en Ibizel de Fribois, un selle français de 10 ans. Le Fribourgeois empoche la wild-card pour le CSI-W de Genève. La wild-card a dû motiver les Romands, car ils trustaient les places d'honneur. Fabrice Cottagnoud, 3e, a retrouvé la confiance avec SPCS Calvin, "après un passage à vide d'un mois", et Steve Guerdat, 4e, a un cheval d'avenir en Trésor, même s'il s'en voulait d'être passé à côté de cette épreuve.
L'élégante allemande Ulrike Hainich, 5e, et MM. Melliger, Freimüller et cie, étaient à leur suite.

En lever de rideau, Rudi Wallerbosch avait remporté le S1 en deux phases, le Prix Coolmore, avec Solveigh CH, mais les Romands étaient là déjà bien placés. Michel Pollien, 2e avec Magic Star II. Et Christophe Barbeau, 3e avec Loriot XI CH (par Lombard), se sera mis du baume au coeur, lui qui a perdu tous les cracks de Moïra Forbes.

Melliger en veut

Des épreuves, Willi Melliger en a gagné cinq. Dans les Six Barres Rampini, le Soleurois partageait toutefois la première place. Avec son jeune 7 ans Silvester V, il franchit l'ultime barre, hissée à 195 cm, mais une faute sur l'avant-dernière le mettait à égalité parfaite avec Paul Freimüller, montant Valentino VI. Le Valaisan Eric Pralong (Bison's Lizzerasu) et François Vorpe (Feu de Chignan CH), 3e ex aequo, contribuèrent alors aussi à réchauffer l'atmosphère. Deux victoires le jeudi déjà, avec Vedette et Tsara, et deux autres le lendemain, avec Gold du Talus et ce Silvester V.
Dans le R4-M2, c'est le Valaisan Martin Kühnis, de La Souste, 2e avec Infinity 2, qui avait l'honneur de poser à la gauche du roi. Dans le S1, c'est Beat Grandjean, alors 2e avec Ibizel de Fribois, qui était à sa suite. Le vendredi, Melliger n'a fait qu'une bouchée du Prix Winterthur Assurances, un S1 en deux phases, avec Gold du Talus, devançant Beat Röthlisberger (Rilege) de deux bonnes secondes, Romain Jucker (Smokey Lonesome B), 3e, de trois.
Le samedi, le S1 aux couleurs de VFP Immobilier fut  dominé par les outsiders. La victoire était pour le Tessinois Domenico Morosoli. Le plus heureux était peut-être Eric Pralong (26 ans bientôt), 2e avec Bison's Lizzerasu, son complice depuis quatre ans. Jolie 3e place pour l'élégante Pulliérane Chiara Wilde sur Help Davier.
Steve Guerdat, qui découvrait Verbier (la station comme le concours), a souvent signé le meilleur chrono mais trébuché in extremis. Il a tout de même gagné un R4-M2 avec Ismael Chamblanc, un selle français que Markus Fuchs et Jürg Notz lui confient conjointement.
Mireille Pollien a réussi un doublé dans le R4-M2 du samedi, parrainé par Véronique et Patrick Fellay, avec Ojesca et Ramalia. Paul Freimüller, 3e,  Nadia Gaumann, 4e avec Umea CH. Pour sa part, le dimanche, Vincent Deller a réussi un festival en s'imposant avec  Wallaby II et en se classant 5e avec Call Girl.
En R3-M1, succès de Romain Duguet sur Reaker,  d'Isabel Roman (Carneval Z) le lendemain.  Christian Tardy était 2e derrière Melliger (Anatefka) le samedi. Verbier, un beau concours dont Mike Hornung, Michel Darioly et les Valaisans peuvent être fiers. Rendez-vous pour le 10e anniversaire!

Fuchs, en vieux renard...


A Dublin, après la déconfiture vécue dans le Prix des Nations (dernière place), les Suisses se sont consolés avec des succès individuels. Markus Fuchs a frappé un grand coup en se classant 2e du GP Longines (son propre sponsor!) avec "La Toya III". Mieux, Fuchs a été sacré meilleur cavalier du CSIO. Le vieux renard est encore là! Et il nous manquera aux Mondiaux... Céline Stauffer avait de son côté gagné avec "Narcossa Z" et Daniel Etter avec "Hermine Fromecs". Après Aix, il s'agira d'emmener un quatuor compétitif à la finale de Barcelone (la Suisse est 5e au provisoire) pour se maintenir en Super-Ligue!

Victoires à Bratislava, mais...


Une autre équipe évoluait au CSIO de Bratislava. Elle n'a pas eu plus de réussite dans le Prix des Nations, se classant 8e. En revanche, Nicole Scheller se classait 7e du Grand Prix avec "Joly St-Hubert". Niklaus Rutschi a enlevé une épreuve avec "Félix Davière". Là, Nicole Scheller était 3e avec "Uriella 3 CH". Paul Estermann a aussi gagné avec "Kaiser de Quesnoy". Un 3e rang pour Jörg Röthlisberger avec "Paloma des Plânes CH".

Au CSI** de Valkenswaard, Hubert Bourdy a remporté le GP avec "Eve des Etisses". Niklaus Schurtenberger a raté son GP (9 pts avec "Riot Gun"), mais il s'était auparavant classé 4e avec lui comme avec "Cantus".







Polo de Zurich à Gstaad...


En polo, le Swiss Open de Zurich (Winterthour, en fait!) a été remporté par l'équipe de Markus Gräff (un ex-jockey amateur aux cent victoires), déjà gagnant en '03. En finale, Gräff a battu l'Emerging de Fabien Pictet (le Genevois avait triomphé en '04), par 7 à 6,5. Les deux vedettes argentines, Matias Mac Donough et Fernandez Araujo, se sont livrées un beau duel... dans le duel. La pluie et un terrain assez profond empêchaient toutefois des prouesses.  La revanche est programmée dès jeudi à Gstaad, pour la Polo Gold Cup de Pierre Genecand et son équipe.


En dressage, à Cheseaux, Claude Pilloud et "Cantarès 3 CH" ont remporté le M25, Myriam Siberer et "Hendscho Daro" le M26. Céline Michaud deux fois 2e avec "Rohdiam", Brigitte Charbonnier chaque fois 3e avec "Etincelle de Lully CH".
Alban Poudret




Freund privé d'or!


Deux ans que l'on discutait de savoir si Michael Freund garderait ou non sa couronne mondiale '04 d'attelage à 4... Le 10 août, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a enfin tranché: l'or ira au Hongrois Z. Lazar et une nouvelle cérémonie protocolaire se tiendra durant les Mondiaux. La pilule sera dure à avaler pour Freund, qui doit faire ses... adieux à Aix. Ce sont les principaux lésés par la décision de la Commission Juridique de la FEI de laisser l'or à Freund, Lazar, le Belge Brasseur et leurs Fédérations respectives, qui avaient décidé de recourir auprès du TAS. Rappelons que la jument "Mary 64" avait été contrôlée positive à un sédatif. Freund avait justifié cela par la présence de valérianne alentours...

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!