Le Cavalier Romand
14.06.2007

Dehlia Oeuvray Smits ne montera plus "Cernunnus von Hof CH"

La Jurassienne Dehlia Oeuvray Smits (photo) se sépare de son cheval de tête, "Cernunnus von Hof CH", vendu à une junior américaine. A la veille du "National" de Bâle, où on l'imaginait déjà jouer les premiers rôles, elle qui avait fini 7e, à moins d'une faute du podium, l'an passé à Ascona. "C'est comme ça, il y a des offres que l'on ne peut pas refuser. L'été passé déjà, des Américains s'étaient manifesté, jusqu'à ce que mon cheval se blesse au tendon, peu avant Genève", explique la Jurassienne. Ensuite, il avait fallu le soigner et le remettre sur pied. Fin mars, les premiers concours au Portugal, puis en Suisse, s'étaient révélés concluants. Ces deux-là faisaient la paire. "On a un grand manège et une affaire qui doivent tourner, et on doit parfois se séparer de son crack, ça fait mal, mais c'est logique", ajoute Dehlia. "Cernunnus von Hof CH" appartenait du reste pour moitié à son éleveur, Josef Hellmüller, "qui aurait lui-même bien voulu le garder pour son fils, Stephan, mais un éleveur doit aussi parfois rentrer dans ses frais".
C'est une junior américaine de 17 ans qui est tombée sous le charme de "Cernunnus" et le prendra vers le 20 juin pour un tour en Europe (Wiesbecq, peut-être San Patrignano), avant de lui faire sauter l'Atlantique. Dehlia, elle, retrouvera "Lord Cavalier", avec lequel elle fut championne romande '05, et le jeune "Cerano von Hof CH", que montaient son mari. Avant que "Viola" ne reprenne la compétition, fin juillet. Au Mont-de-Coeuve (20-22. 7.)?
Cette semaine déjà, Dehlia et Edwin Smits partent pour le CSI de Roeser (Lux), où madame avait gagné le GP. Histoire d'oublier un peu Bâle. Et le départ de... "Cer-nounours".
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!