Le Cavalier Romand
10.01.2008

Démission de l'entraîneur national de dressage.

Fâché contre la décision de Silvia Iklé de ne pas mettre ses deux chevaux "Salieri CH" et "Romario" à la disposition de la Suisse pour les J. O. 2008 et aussi contre le retrait de toute équipe par la Fédération Suisse (FSSE), Jürgen Koschel (photo) a décidé de rendre son tablier. Entraîneur national de l'équipe de Suisse depuis fin 2002, l'Allemand avait auparavant aidé les Pays-Bas à glaner 30 médailles en six ans (élite et relève) et dirigé également les équipes d'Espagne et de Finlande.

"Nous nous étions battu pour obtenir cette qualification, en prenant la 4e place aux Européens, et je ne vois pas ce qui a changé depuis à Hong-Kong. Ce retrait est bien tardif et surprenant". Et Jürgen Koschel d'ajouter: "les conditions climatiques ne seront pas très différentes de ce que les chevaux ont fort bien supporté à Séoul, à Atlanta ou à Los Angeles, où les épreuves équestres furent très réussies. Les Allemands, les Hollandais et autres favoris auront leurs meilleurs chevaux à Hong-Kong. Et c'est un honneur incomparable que de pouvoir monter aux JO".

A. P.

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!