Le Cavalier Romand
27.08.2002

Donaueschingen: le panache de Beerbaum

Blessé dans son amour-propre après l´humiliante 8e et dernière place de la (grande) Allemagne dans la finale des Nations, Ludger Beerbaum n´a pas attendu longtemps avant de prendre sa revanche. Dimanche, 24 heures après la débâcle, le No 1 mondial s´imposait en effet dans le GP de Donaueschingen avec sa bonne "Gladdys´S", méconnaissable la veille. La Suédoise Malin Baryard fut la seule à approcher son temps. Tirant les leçons de leur échec, les Allemands ont supprimé Meredith Michaels-Beerbaum (la belle-soeur de Ludger) et Sören von Rönne de la sélection pour les Mondiaux, pour y mettre Lars Nieberg.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!