Le Cavalier Romand
14.01.2006

Dubaï : Jessica les a tous eus, Fuchs 10e

 

Le Grand Prix le mieux doté au monde avec celui de Calgary à Jessica Kürten sur sa "Quibell". Markus Fuchs déçu de sa 10e place, mais 3e des Six-Barres.

 

 

"Jusque là, j'étais une véritable abonnée à la 2e place, mais ça ne me gêne pas d'avoir attendu si longtemps pour gagner mon premier Grand Prix de prestige, car la récompense est  belle", lançait Jessica Kürten, le soir du vendredi 13 janvier  à Dubaï, après sa victoire dans l'Al Maktoum Memorial Challenge. La cavalière irlandaise a reçu un chèque de 250'000 dollars ( 320'000 fr.) et, comme elle l'a  dit avec humour, "celui-là au moins je vais le toucher!". Allusion à l'autre GP le  mieux doté, celui d'octobre dernier à Las Vegas, pour lequel Rodrigo Pessoa et ses suivants (Jessica était 5e) n'ont toujours pas été payés: le compte est insolvable!

Jessica Kürten était la première des treize barragistes et l'attente fut donc très longue pour elle. "Je pensais que mon sans-faute m'assurait une place dans les cinq...". Son mari, sa soeur et ses amis, eux, y croyaient dur comme fer. Et lorsque Rodrigo Pessoa fit une faute, surprenante, sur le premier obstacle avec un "Baloubet du Rouet" frais comme tout, on se posa des questions...

De double sans-faute, il n'y eut pas d'autre. Et le seul à tourner plus vite avec une faute, et de très peu, d'un souffle, fut Marcus Ehning, 2e avec "Gitania". Jessica n'avait pas volé son bien! Les suivants, Nick Skelton, Rodrigo Pessoa et Marco Kutscher furent du reste les premiers à aller la féliciter.

Fuchs piégé.

Avec le Séoudien Khaled Al Eid, le médaillé de Sydney qui semblait parti pour la gloire après le parcours initial, Markus Fuchs était sans doute le plus déçu des barragistes. Le Suisse, 10e au final, s'était fait piégé par le double (deux fautes), alors que "La Toya 3" semblait plus motivée que jamais et surtout plus calme et aux ordres que de coutume. Rageant!

Steve Guerdat, lui, ne se faisait aucune illusion en affrontant ce GP avec la petite "Issis du Marais" et son tour à trois fautes n'avait rien de déshonorant.  En lever de rideau, Markus Fuchs avait pris la 3e place des "Six-Barres" avec "Royal Charmer" et le Saint-Gallois peut donc être globalement satisfait de son séjour, même si le jackpot lui a échappé.

 

Textes: Alban Poudret

Photos: Kit Houghton (ldd)  

 

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!