Le Cavalier Romand
17.02.1999

En France, on nage toujours dans le flou le plus a

En France, on nage toujours dans le flou le plus absolu après le limogeage de Patrick Caron de son poste d´entraîneur national et la nomination "ad interim" de Marcel Rozier, qui déclare lui-même ne pas vouloir rester aux commandes longtemps. Les cavaliers font des bottes et des mains pour que Caron soit réintégré. On ne comprend pas que la nouvelle Présidente de la FEF, Mme J. Reverdy, se soit séparée de Caron après une année aussi triomphale (6 victoires en Coupe des Nations, la Coupe Samsung à Donaueschingen, deux médailles à Rome etc.). Si elle avait voulu limoger un proche et un fidèle de Pierre Durand (ex-Président de la Fédération), elle aurait dû le faire tout de suite, le printemps dernier. En 14 ans, Patrick Caron et "ses" cavaliers ont offert 17 médailles à la France et, en 1998. Des motifs politiques ont semble-t-il motivé son limogeage (guerre FFE-DNSE, infiltration de "politiques" aux commandes etc.). On dit que Mme Marie-Georges Buffet, Ministre communiste de la Jeunesse et des Sports, serait à l´origine de cette "affaire"; ses "hommes" ne voulaient plus de Caron et Mme Reverdy aurait exécuté les ordres, soulagée de se débarasser d´un homme de Pierre Durand.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!