Le Cavalier Romand
05.06.2009

En marge du CSIO de Suisse à St-Gall: cinq questions à Otto Becker. Marco Kutscher est blessé, il ne sautera pas avant deux à trois mois.

Les temps sont difficiles pour Otto Becker, le sélectionneur en chef de l'équipe allemande de saut. Sa Mannschaft et sa Fédération (FN) sont en pleine tempête, mais le capitaine essaye de garder le cap, de positiver et de se raccrocher à quelques nouvelles moins négatives. Et il se réjouit de petites choses simples comme... le soleil qui inonde pour l'heure la belle piste en herbe de St Gall, où se déroulera toute à l'heure la 3e étape des Meydan Nations Cup.

- Otto, ça ne doit pas être simple ces jours-ci, vous composez à vue, avec ces suspensions et autres menaces qui pèsent sur votre équipe?
- Ce n'est pas facile, effectivement, mais j'essaye de penser au sport et d'apporter un peu de calme et de confiance à mes cavaliers. Et puis, il y a un beau soleil ici, un terrain excellent et un Allemand, Max Kühner, a remporté la grosse épreuve d'ouverture, jeudi. Le comble, c'est que je ne l'ai pas retenu pour la Coupe des Nations (ndlr: il sourit!), non en fait il monte un jeune (Coeur de Lion) et le cheval qu'il avait qualifié pour Las Vegas est blessé. On aura une belle équipe ce vendredi), avec Marcus Ehning (Plot Blue), Carsten-Otto Nagel (Corradina), Philipp Weisshaupt, qui a fait de bons débuts à La Baule, et Franke Sloothaak (Aquino), 3e du GP de Madrid, qui remplace Ludger Beerbaum.
- Justement, Ludger Beerbaum est suspendu jusqu'à quand? Pourra-t-il monter à Aix-la-Chapelle?
- Ludger est pour l'heure interdit de Coupe des Nations, à cause des propos qu'il a tenu, et si Aix-la-Chapelle avait lieu ces prochains jours, il pourrait monter les Grands Prix, mais pas la Coupe. La Commission d'éthique de la FN l'a entendu il y a quelques jours et une Commission indépendante vient d'être nommée par le Comité Olympique du Sport Allemand, elle va entendre les cavaliers et les fonctionnaires avant de décider d'éventuelles sanctions contre Ludger ou contre d'autres cavaliers.
- Pour l'heure vous devez naviguer à vue?
- J'essaye malgré tout de faire un planning pour les cavaliers et les chevaux. La semaine prochaine, ce sera le Championnat d'Allemagne, à Balve, et j'ai déjà préselectionné l'équipe pour Rotterdam: Meredith Michaels-Beerbaum avec Checkmate (ndlr: Shutterfly doit sauter la semaine prochaine à Cannes), Caroline Müller, qui a bien fait à Rome, Marcus Ehning et Lars Nieberg. Je souhaite pouvoir attendre le lendemain de Rotterdam pour annoncer mon équipe pour Aix-la-Chapelle.
- Espérez-vous que d'ici là cette Commission indépendante ait rendu son verdict?
- J'aimerais bien, mais je n'en sais rien, je dois aller au jour le jour...
- Et Marco Kutscher (photo), également menacé de suspension, est-il très handicapé par son épaule (démise et méchamment mordue par Goldfever, l'étalon de Beerbaum, à Hambourg)?
- Son épaule a été remise en place et recousue, mais il a ensuite dû subire une vraie opération et sa convalescence sera plus longue que prévue. Il lui faudra deux à trois mois avant de remonter à cheval. C'est la raison pour laquelle il confie ici Montender au Suédois Henrik von Eckermann (ndlr: un jeune qui monte chez Beerbaum et s'était vu prêter Enorm pour le CHIO d'Aix-la-Chapelle 2008), qui pourra le monter quelques temps. Quant à Cornet Obolensky, il est provisoirement retourné à l'élevage. Vous voyez qu'il faut de la patience!
Propos recueillis par Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!