Le Cavalier Romand
03.04.2000

Enfin, à Dortmund, triomphe de Lesley McNaught et

Enfin, à Dortmund, triomphe de Lesley McNaught et Dulf.. Trois couples se sont en fait partagé les premiers rôles. A Michael Whitaker sur Ashley V la pré-qualificative, à Ludger Beerbaum sur l´étalon Champion du Lys l´épreuve Coupe du monde, à Lesley et Dulf (photo ci-dessus) la... «belle» du dimanche. Champion du Lys a fait une vraie démonstration de vitesse et d´agilité, de puissance aussi, pour battre Athos du Vallot et Robert Smith. Le dimanche enfin, les For Pleasure, Baloubet et cie ont tous fait une faute au barrage, laissant la victoire à Dulf. Lesley McNaught est ainsi la première femme à s´imposer dans ce GP d´Allemagne depuis... 25 ans. Sans-faute et triomphe absolus! De son côté, Beat Mändli a surtout brillé par sa régularité: 7e et deux fois 5e avec Pozitano, qui n´a fait qu´une faute en quatre parcours. Mändli devrait être le seul Helvète en finale de Coupe du monde et ce pour la première fois depuis longtemps. Il est vrai qu´en cette année olympique, les cavaliers lorgnent d´abord vers Sydney.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!