Le Cavalier Romand
31.10.2010

EquitaLyon: Le Masters à Sergio Alvarez Moya qui devance Edwina Alexander. Steve Guerdat 10e

Le saut d'obstacles offre parfois son lot de surprises. Samedi soir au CSI-W de Lyon, celle-ci se nommait Sergio Alvarez Moya (photo). Le jeune Espagnol de 25 ans s'est en effet adjugé le Masters, réunissant les deux meilleurs cavaliers des sept meilleures nations présentes, avec Wisconsin, fils de Darco de 11 ans. Il devançait ainsi quelques uns des meilleurs du monde après une lutte acharnée. "C'est particulier de devancer tous ses grands cavaliers!" commentait-il.
Double sans faute, comme sept autres (sur quinze, c'est beaucoup!), le vainqueur, 3e du GP d'Aix-la-Chapelle avec Action Breaker, prenait tous les risques en deuxième manche s'envolant littéralement sur le dernière obstacle: "Ma distance était longue, mais j'ai la chance d'avoir un cheval courageux. J'ai tenté ma chance." L'Espagnol ne manquait pas non plus de rendre hommage au cavalier portugais Francisco Moura, décédé tragiquement la semaine passée à l'âge de 26 ans en chutant dans les escaliers. "C'était un très bon ami, cette victoire est aussi pour lui".
Edwina Alexander et Socrates s'emparaient du 2e rang à près d'une seconde du vainqueur. Marcus Ehning et Sandro Boy, toujours aussi bondissant malgré ses 17 ans, étaient 3es, devant Marco Kutscher et Cornet Obolensky de retour à la compétition.
Steve Guerdat prenait le 10e rang avec Tresor. Le Jurassien commettait une faute en sortie du triple au premier tour, mais fut l'auteur d'un parcours sans faute d'anthologie (même si la barre du vertical FEI a tremblé!), ultra rapide, en deuxième manche. Eric Lamaze et Hickstead, 9es et vainqueur l'an passé, prirent tous les risques. Le chronomètre était meilleur, mais un vertical au sol. Denis Lynch et Lantinus, 8es, avait été encore plus rapides, mais firent tomber l'ultime oxer. Pius Schwizer était 13e avec Rival (8+0) qu'on avait vu remporté le GP du CSI jeunes cavaliers et moins de 25 ans de Chevenez il y a quinze jours sous la selle de son cavalier Jason Smith.
Au programme de ce dimanche: Le Grand Prix Coupe du monde Rolex FEI.

M.S.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!