Le Cavalier Romand
19.08.2007

Européens de saut à Mannheim: Christina perd tout, Meredith triomphe

Fin de Championnats d'Europe palpitante, et merveilleuse pour Meredith Michaels Beerbaum (photo), sacrée reine d'Europe, mais bien cruelle aussi, ce dimanche 19 août à Mannheim. Christina Liebherr, si brillante jusque là, a tout perdu dans le triple, à trois obstacles de la fin. Avec une faute dans la première manche, dans le triple, la Bulloise aurait encore pu monter sur la troisième marche du podium, mais là, c'était trop. Trop cruel aussi. Si complices ici comme si souvent, Christina Liebherr et "LB No Mercy" se sont... brusquement désunis. La cavalière n'arrivait plus à remettre son cheval aux ordres après le gros oxer no 7, à le reprendre avant d'aborder le triple. Comme le cheval est brave, très volontaire, il a tout de même pris son envol sur la triple-barre, mais en perdition. Et il s'est scratché, se blessant même -légèrement, semble-t-il-  à l'antérieur droit.
Christina Liebherr n'avait plus qu'à abandonner l'aventure, si belle jusque là. A l'inverse Meredith Michaels Beerbaum a triomphé, devant deux monstres sacrés, Jos Lansink, le champion du monde, et Ludger Beerbaum, son beau-frère, 3e. Déjà lauréate de la Coupe du monde 2005 (après avoir été 2e en 2004) et désormais championne d'Europe (après avoir été déjà deux fois en or par équipe, en '99, année de sa naturalisation allemande, et '05), MMB est une star. A 37 ans, elle pourrait bien redevenir No 1 mondiale, elle qui fut la première femme à l'être et la première à gagner la finale du Top-10 (2004 et '06). Quel palmarès, à partager pour une bonne part avec son fabuleux "Shutterfly".
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!