Le Cavalier Romand
18.08.2007

Européens de saut à Mannheim: La Suisse 4e, mais Christina en tête avant la finale de dimanche

La Suisse a raté le coche de très très peu, d'une barre - sur un total de 192 obstacles franchis par notre quatuor depuis mercredi! - , cèdant finalement la médaille de bronze à la Grande-Bretagne, mais Christina Liebherr (photo) conserve au moins la tête du classement individuel, grâce à un troisième sans-faute somptueux de "LB No Mercy".
L'or est allé aux Néerlandais, l'argent aux Allemands (à nouveau abandonnés par "Küchengirl") et ces deux nations comptent aussi les plus dangereux adversaires de Christina pour le titre indivuel: Ludger Beerbaum, 2e, sa belle-soeur Meredith, 3e, Vincent Voorn, 4e, et Jeroen Dubbeldam, 5e. Mais Jos Lansink, 6e, voudra aussi briller et venger les Belges, 10es seulement par équipe et interdits de JO '08...
Vendredi soir, entre orage et éclaircies, les Helvètes ont donc hérité de la médaille en chocolat. La douche froide! Christina Liebherr avait pourtant mis l'équipe sur de bons rails, en signant un nouveau sans-faute. "J'ai monté comme dans un rêve, "LB No Mercy" était fabuleux", la Bulloise était ravie.
Les trois messieurs ne furent hélas pas tout-à-fait à la hauteur de leur cheffe de file. Peut-être s'étaient-ils mis trop de pression, eux qui pouvaient décrocher ici leur première médaille. Une faute (évitable) et du temps dépassé pour Niklaus Schurtenberger comme pour Werner Muff: sur un tel parcours, c'était déjà trop.
Pius Schwizer aurait encore pu assurer le bronze, en tournant sans faute, mais sa "Nobless" renversa cette fois deux barres. Le Lucernois mit un peu trop de pression (dès le No 1) et sa jument sembla un peu plus émoussée sur cette seconde manche, où la moitié des obstacles avaient été élargis ou rehaussés.
Comme le disait Beat Mändli: "ces "fautes bêtes" étaient évitables, mais la 4e place n'est pas un mauvais résultat non plus, même si Rolf Grass, le chef de l'équipe suisse, était très déçu et ne le cachait pas.
Les Hollandais, eux, avaient sorti dix sans-faute sur douze tours (!) et pas volé l'or, eux qui avaient déjà survolé les Mondiaux. Les Allemands étaient à nouveau battus devant leur public, mais ils ont su garder l'argent, malgré une nouvelle élimination d'Ehning, totalement désemparé  avec "Küchengirl" et en larmes sur le podium...
Les Britanniques, qui alignaient trois Whitaker, fêtent, eux, à la fois le bronze et la qualification pour les JO, à partager avec les Suédois et d'étonnants Norvégiens. Et les Italiens, 7es, manquent ça pour un point: de la Formule 1!!!
La finale de ce dimanche (deux grosses manches, à suivre dès 13h10 ou vers 14h00 sur DRS2 et les chaînes allemandes - ARD dès 14h30, sur TSR2 en fin de soirée) s'annonce passionnante et on espère que Christina Liebherr et "LB No Mercy" poursuivront leur parcours de rêve!
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!