Le Cavalier Romand
27.08.2009

Européens de saut à Windsor: départ idéal des Suisses, en tête, avec Pius Schwizer, 1er et Steve Guerdat 2e.

Départ de rêve pour les  Suisses aux Championnats d'Europe de saut, ici à Windsor, dans la nuit de mercredi à jeudi (l'épreuve a fini à minuit trente heure suisse). Malgré la pluie, une assistance clairsemée et un parcours manquant d'originalité et de décorum (ici, le cadre est royal, comme le château, mais la piste assez quelconque), les supporters suisses - parmi lesquels les lauréats de notre jeu-concours, qui vous ramèneront leurs impressions - ont eu dde quoi vibrer et fêter: la 1ère place pour Pius Schwizer (photo avec Ulysse), la 2e pour Steve Guerdat et la tête pour l'équipe, Clarissa Crotta (28e) ayant bien assumé sa première grande participation dans un championnat. Daniel Etter (51e) a, en revanche, manqué son coup: trois barres en prenant des risques légitimes, mais mal récompensés.
Schwizer devant Guerdat (2e à 11 centièmes!): un peu plus et on se croirait au Championnat de Suisse, où nos deux champions avaient joué au chat et à la souris en juin dernier à Berne! Mais il s'agit bien des Européens et l'épreuve valait déjà son pesant d'or, puisqu'elle interviendra tant dans la balance du classement par équipe, vendredi, que dans celle de la finale individuelle, dimanche (à suivre toutes deux en direct sur TSR2).
Un double enjeu donc et un départ raté pouvait compromettre toute la suite. Ainsi le refus de la Suédoise Helena Lundbäck et "Maddick" à la rivière... dans laquelle le Belge Postelmans a carrément plongé! Glaçant! Et une Meredith Michaels Beerbaum s'est permis deux fautes avec Checkmate, pour ne citer qu'une "géante"!
 Cinq équipes semblent garder toutes leurs chances de médailles: la Suisse, en tête, les Pays-Bas, tenants du titre, 2es, la France, 3e, l'Italie entraînée et ressuscitée par Markus Fuchs, 4e, et l'Allemagne, 5e à un peu plus d'une faute. Très serré!
Ce vendredi, il faudra que nos quatre Suisses s'épaulent pour tenter de garder l'avance. Daniel Etter a les moyens de se racheter. Et Clarissa Crotta (31 ans), dispose en "West Side", un fils de l'olympique "Baloubet du Rouet" d'un vrai crack.
Leader du classement individuel, Pius Schwizer a monté son vaillant petit "Ulysse" avec tact et conviction. Une touchette sur le double, mais une fin de parcours tonitruante, en coupant au plus court pour franchir la ligne en vainqueur.
Steve Guerdat a lui aussi une fois encore assumé sa mission avec brio. Le No 8 mondial a fait un tour de rêve avec "Jalisca Solier". Le Jurassien sentait sa jument "dans une forme éclatante, comme jamais peut-être". Elle l'a prouvé là avec force! Voilà les cavaliers suisses en posture idéale.
Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!