Le Cavalier Romand
23.04.2004

Finale de la Coupe du Monde: Fuchs peut y croire

Vendredi en fin d´après-midi, à Milan, la seconde épreuve-finale de la Coupe du monde de saut 2004 a été remportée par le français Bruno Broucqsault et Dilème de Cèphe, épatants. Ce cavalier nordiste de 45 ans et son cheval anglo à la morphologie et à la locomotion atypiques ont su susciter l´émotion dans la salle. Et le francais partage désormais la tête du général avec Meredith Michaels-Beerbaum, grande favorite avec un Shutterfly en état de grâce, mais malgré sa faute, Markus Fuchs conserve toutes ses chances. Le Suisse n´est-il pas 3e au général, à une faute -pile- des deux leaders.
"Le parcours était excellent, mais il y avait un obstacle de trop", a lancé Fuchs à l´adresse du chef de piste italien Vezzani. Allusion à sa faute sur le No 13 avec Tinka´s Boy, qui sautait si bien jusque là. " Je referais la même chose, en six foulées pour aborder l´oxer final, mais en mettant un peu moins de pression a dit Fuchs.
Quant à Christophe Barbeau, encouragé par sa femme Teka, Vincent et Ursula Stolz, les propriétaires de Querly-Chin, et une trentaine d´amis de la Société Hippique de la Broye, venus en car, il a commis deux fautes, à la sortie de chaque combinaison. Une faute de moins et il serait 6e au général. Reste que sa 15e place actuelle l´autorise à tous les espouirs dimanche (dans les dix?) car les écarts sont tenus.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!