Le Cavalier Romand
15.10.2008

Finale du GCT à Sao Paolo: Pessoa et Deusser à cheval, malgré leur suspension? Vers le clash?

Coup de théâtre, Rodrigo Pessoa (photo), suspendu par la FEI jusqu'au 10 janvier 2009, et Daniel Deusser, le pilote de Jan Tops, organisateur du GCT, auquel sa licence a été reprise par la Fédération allemande, sur décision d'un tribunal civil allemand, montent à la finale du Global Champions Tour, dotée d'1,9 millions (!) d'Euros, à Sao Paolo! Tous deux figurent en tout cas sur les listes de départ (1ère épreuve ce mercredi 15 octobre à 11h00, heure locale) que vous pouvez consulter sur le site du Global Champions Tour : http://www.globalchampionstour.com/
Rodrigo Pessoa a obtenu d'un tribunal civil brésilien l'autorisation de participer à cette finale du GCT malgré la mise à pied de la FEI, provisoirement "suspendue pour une semaine" (!). "Je sais que ça ne va pas être un week-end de tout repos, mais je veux vraiment le faire pour l'intérêt de notre sport", ose affirmer le Brésilien, qui est rappelons-le Président du Club International des Cavaliers de Saut (IJRC), à nos confrères de studforlife.com. Pessoa est à Sao Paolo avec trois chevaux.
Quant à Deusser, poursuivi pour dopage après ses deux affaires à la finale de la Coupe du monde 2007 et lors du circuit de Floride (réserpine), il passe outre la sanction de sa propre Fédération, qui avait pourtant gagné son recours au tribunal de Münster. Il est vrai qu'il monte pour Tops, organisateur de cette finale, ouverte aux 25 meilleurs du circuit (on sait que Steve Guerdat, le seul Suisse qualifié, a renoncé au voyage suite au report d'une semaine consécutif à un cas suspect de morve au Brésil) et ouvert aussi à quelques réservistes, dont Pessoa, quatre qualifiés n'étant pas là, ainsi qu'à des invités dont plusieurs cavaliers du Qatar et Athina Onassis de Miranda, sponsor de ce concours.
La Fédération Equestre Internationale va-t-elle réagir? Et comment? Pour l'heure, silence, radio! On se souvient que Tops et Pessoa avaient déjà fait un bras de fer pour imposer le GCT à la FEI. En voilà un nouveau, qui peut s'avérer autrement plus sérieux et peut-être dommageable pour notre sport. A suivre de près, en tout cas...
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!