Le Cavalier Romand
29.11.2008

Finale du Top-10 à Bruxelles: grande Première pour Michel Robert, déception pour Steve Guerdat. Jolis résultats lors du CSI 2 étoiles.

© : www.scoopdyga.com
 
"ça fait un 100% de réussite!", a dit en rigolant Michel Robert après sa belle victoire dans ce qui était sa toute première finale du Top-10 Rolex. Et la première apparition d'un cavalier français dans cette finale. Montant la très prometteuse "Kellemoi de Pépita" (10 ans), le fin styliste Rhônalpin a signé le seul double sans-faute de la soirée. La piste du Heysel est sensiblement plus étroite que celle de Palexpo, où cette finale retournera en 2010, et les tribunes qui la ceinturent sont moins impressionnantes (3'500 spectateurs), mais l'intensité de l'épreuve et les tracés de l'Américain Conrad Homfeld étaient à la mesure de l'événement.
Steve Guerdat allait hélas en faire l'amère expérience, lui qui n'avait encore jamais écopé de 12 pts de toute la saison avec "Trésor". L'étalon, si brillant à Göteborg, Aix-la-Chapelle (sur des barres plus conséquentes) ou Lyon (victoire dans le GP) toucha déjà le milieu du triple et il trébucha ensuite à la réception de l'oxer 9: faute sur le 10. Concentration et motivation s'étaient envolées et la barre du 12b tomba aussi. La seconde manche (8pts) ne permit pas d'inverser la tendance.
"Je suis très déçu, car "Trésor" était très en forme ces derniers temps. Le fait de trébucher l'a vraiment déconcentré, je n'avais plus le même cheval en seconde manche non plus", dira Steve Guerdat, très déçu. Son père soulignait aussi que l'étalon semblait assez inquiet la veille sur cette piste assez étroite et particulière. Le fait que le grand Ludger Beerbaum ait aussi cumulé 20 pts n'aura évidemment pas consolé le jeune Suisse de cette finale. Il aura son tour un jour!
Mauvaise soirée pour les Beerbaum: Ludger se classait 9e et sa belle-soeur Meredith, No 1 mondiale et grande favorite, 8e. "Shutterfly" a renversé le montant d'un oxer et cela l'a perturbé. A l'issue de la première manche, "Shutterfly" avait pourtant signé un des trois sans-faute. Marcus Ehning allait ensuite commettre une faute avec "Plot Blue", finissant 3e, entre l'Australienne Edwina Alexander, piégée par le chrono uniquement, et le champion olympique Eric Lamaze, 4e avec "Hickstead".
Michel Robert fut donc le seul à sortir deux sans faute. Ce grand homme de cheval fit une belle leçon d'équitation, de décontraction et de sentiment avec sa fine "Kellemoi de Pepita". Le Rhônalpin fêtera ses 60 ans le 24 décembre, mais il a une forme et un coeur de jeune homme!
Manquaient hélas la tenante du titre, l'Irlandaise Jessica Kürten, qui pour le Club des Cavaliers, n'était pas à jour de ses cotisations et aurait dû redonner un pourcentage de ses gains, Daniel Deusser, "à pied" pour dopage, les Américains et les Whitaker.

Dans l'autre grosse épreuve du vendredi, la Rolex Classic, ils étaient 47 en lice et 10 au barrage. Jolie victoire de l'Américaine Laura Kraut, championne olympique par équipe cet été à Hongkong, montant "Miss Independant". Le champion individuel, le Canadien Eric Lamaze, était 2e avec "Take off", le Belge Philippe Lejeune 3e.

Nadine et Jennifer bien placées
De nombreux Romands étaient aussi venus supporter les cinq cavaliers suisses en lice dans le "2 étoiles", un concours parallèle ouvert à la fois à des cavaliers confirmés et à des amateurs. Nadine Traber, qui est désormais basée en France, a des ailes en selle sur "Part of me" et cet excellent bai, déjà 7e jeudi, lui a offert un beau 2e rang vendredi soir, malgré des abords hasardeux dans la dernière ligne du barrage.
Jennifer Meylan s'est aussi montrée épatante. "Elle a la niaque", dira Philippe Guerdat, qui n'a pas le compliment facile, après sa 9e place au barrage de l'épreuve à 145 cm. Sans sa faute, elle se serait retrouvée 4e. La jeune Vaudoise s'était déjà placée 6e le matin avec "Regia QLS". Grégoire Oberson, 9e la veille avec le bon "Winston de Kalvarie" et Olivier Bourqui, 12e avec "Ludwig", se sont aussi classés.
Et samedi, Jennifer Meylan a continué sur sa belle lancée, se classant 4e avec "Regia QLS" d'un bon barrage remporté par Philippe Leoni et "Lavillon". Une barre pour Olivier Bourqui et "Ludwig", deux barres pour Grégoire Oberson et "Winston de Kalvarie".
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!