Le Cavalier Romand
04.10.2005

Finales romandes de saut à Ependes (FR)

Une pluie de médailles et de beaux vainqueurs

Pour la première fois de l’histoire, toutes les finales romandes de saut avaient lieu en un seul et même lieu, à Ependes (FR), le premier week-end d’octobre. Un baptême terriblement arrosé ! Cette météo calamiteuse a un peu gâché la fête, mais l’idée est bonne et le sport a tout de même été de grande qualité. Grâce à un excellent terrain en sable et à des parcours particulièrement subtils. Les vainqueurs peuvent donc être fiers. Fabrice Cottagnoud, seul triple sans-faute en S, Martine Oppliger, gagnante d’un barrage de folie en R, Deborah Lazzarotto et Tiffany Bühler, gagnantes avec une longueur d’avance chez les juniors R et N, Guillaume Delhaye, fin lauréat de la tournante finale, Joanna Pittet et Fanny Quéloz, championnes poneys, n’ont pas volé leur or.

"Je suis fou de joie, c´est une belle récompense pour moi, amateur, je ne peux pas espérer plus", lâchait, modeste, Fabrice Cottagnoud, après sa belle victoire dans la finale du Championnat Romand de saut "élite". Ce titre, le plus valaisan des Genevois (ou vice et versa), installé à Dardagny (GE), ne l´a en tout cas pas volé, lui qui fut le seul à réussir trois sans faute d´affilée.

Pour l´attribution de la médaille d´argent, Céline Stauffer et Franck Goubard ont eu recours à un barrage, dont la Genevoise domiciliée à Bussy (FR) est sortie gagnante. Vice-championne de Suisse en 2004, vice-championne romande cette fois! Et, sans sa faute, "Félin Pierreville" aurait pu barrer pour l´or.

Jan Chranowski, élégant 4e avec "Tequi d´I CH", Pierre Brunschwig, 5e à cause d´une faute sur l´ultime obstacle, ou Viviane Auberson, auraient fait de beaux médaillés aussi, sur les subtils parcours de MM. Etter et Bruneau.
Dans la première épreuve de la finale "élite", douze sans-faute (un cinquième des partants) gardaient leur chance. Christophe Barbeau a gagné avec brio sur "Cohiba IV". Le vendredi, Jessy Putallaz, sur "Melana", n´a pas seulement battu la relève, mais une centaine de couples chevronnés. Laurence Schneider-Leuba, la championne élite ´01, était 2e derrière le junior genevois, tandis que l´Allemande Isabelle Rémy s´adjugeait l´autre série devant Luc Grognuz, de Bottens, un autre espoir à suivre de près, auquel Faye Schoch, partie aux Pays-Bas, confie "Venture Quest" et plusieurs jeunes chevaux. En R3-M1, succès de Christophe Barbeau ("Vinto Tinto") et d´Isabelle Misteli, 1ère et 3e. Grégory Knigge a aussi gagné.

Chez les juniors, Guillaume Delhaye (18 ans) a superbement remporté la super finale tournante -avec échanges de chevaux-. Le jeune espoir de Crassier a d´évidentes qualités. Sa soeur, Hélène, a cédé le titre junior R de justesse, face à la Chaux-de-Fonnière Tiffany Bühler (15 ans). Et Déborah Lazzarotto (15 ans à peine) a fait preuve d´une belle assurance aussi pour s´emparer du titre junior N. Comme Jennifer Meylan, 3e, elle quitte à peine les poneys qu´elle brille déjà avec les chevaux.

Dans le championnat R, les trois médaillées, Martine Oppliger (25 ans), Isabelle Misteli et Priska Kohli, sont plus âgées, mais elles ont plusieurs points communs: elles sont femmes et crocheuses.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!