Le Cavalier Romand
08.10.2007

Finales romandes de saut à Sion: Vincent Deller triomphe, la famille Kohli, Jean-Maurice Brahier, Léonore Schopfer et Jessica Aellen aussi.

Beaucoup de soleil et de joie, du très beau sport aussi, à Sion, pour les finales romandes de saut (5 au 7 octobre). S'il est un sport où le titre romand revêt encore de l'importance, c'est bien le concours hippique et ils étaient presque tous à Sion pour le 41e championnat "élite", les Céline Stauffer (7e), Pierre Kolly (8e), Dehlia Oeuvray-Smits, Michel Pollien, détenteur du record de victoires (5), Christophe Barbeau et cie, sans parler des Putallaz père et fils et autres cracks écartés la veille déjà.
Tout ce beau monde n'a pas empêché l'avènement d'un nouveau champion et un podium assez inédit, avec Vincent Deller (photo) entouré du "revenant" Thierry Gauchat, champion en '91 et 2e ici, et d'une amateur éclairée et souriante, Isabel Roman, 3e. Pierre Brunschwig, 4e, G-B. Lutta, 5e, et le jeune vaudois David Deillon, 6e, auraient aussi pu brouiller les cartes, mais une faute "de trop" à la fin de ce long et très sélectif triple parcours les a écartés de la lutte pour le podium. Vincent Deller (40 ans depuis peu), lui, a réussi le seul triple sans-faute en selle sur "Wallaby III".
Thierry Gauchat (41 ans) était tout aussi ravi de sa 2e place, car elle lui ouvre les portes de Palexpo. "Je n'ai plus monté au CSI-W de Genève depuis '89 et ça date, c'était aux Vernets!", rigole le Neuchâtelois, ravi de "Kashmir des Ibis" ("Il est super brave!").
Le dimanche étaient décernés les titres R et J. Il n'est pas rare que les trois soeurs Kohli se classent dans une même épreuve et, si Sandrine n'était plus en finale à Sion, ses deux soeurs ont réussi le doublé.  Le barrage pour le titre romand R se résumait en effet en un duel entre deux Kohli sisters, Priska et Catherine. L'or allait à la première, à nouveau sans-faute. Cerise sur le gâteau, "Skipper K CH" et "Wandino K CH", sont deux chevaux de leurs élevages, deux frères de la même mère, "Valse de Nouveaulieu". Une double histoire de famille!
Coup de chapeau aussi à Stéphanie Despont, épatante 3e avec "Saliko", à Maurice Pollien, 4e, et à Céline Rosset, presque aussi rapides. Chez les juniors N, la qualité remplaçait la quantité et le Fribourgeois Jean-Maurice Brahier (18 ans), autre fleuron d'une dynastie équestre, a dû faire preuve de maestria avec "Malforin Paladin CH" pour conserver son titre, face à Jennifer Meylan, élégante 2e. Le bronze allait à Tiffany Bühler (photo).
Chez les juniors R, en revanche, ils étaient très nombreux (40) et trois encore sans-faute après trois
tours. Un barrage les départagea et comme "Golden
Lady" a un nom prédestiné et que son propre prénom
rime avec or, Léonore Schopfer (17 ans) monta sur la première marche, entourée de Jessica Aellen et de Daniela Chiecchi. Jessica Aellen eut sa revanche dans la tournante, avec échanges de chevaux, où elle fit mieux que les deux nationaux et petits as que sont Jean-Maurice Brahier et Jennifer Meylan. A chacun son heure de gloire!



Alban Poudret


S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!