Le Cavalier Romand
03.08.2004

Fuchs à Ascona, Grandjean à Gijon

Fuchs roi d’Ascona
Vainqueur du GP d’Ascona –pour la 5e année consécutive !-, Markus Fuchs a été le grand homme de ce CSI****, dont il est par ailleurs le directeur sportif. Le samedi déjà, il s’adjugeait la grosse épreuve du jour avec Granie 5, devant Jerry Smit (Nadir de San Patrignano), Laura Kraut (Ostara) et Maryline Vorpe (Mercure du Châbles). Et, le dimanche (un 1er août !), il enlevait le GP et… les 42´500 fr. promis au vainqueur avec La Toya 3. Le Belge J. Peeters et Niklaus Schurtenberger (Cantus) tournaient deux fois sans faute aussi. Une faute faisait perdre deux rangs à Christophe barbeau, 4e avec Chatwin. Le Fribourgeois avait déjà remporté la grosse épreuve du vendredi avec ce très prometteur cheval., peu après avoir pris un 2e rang avec Loriot XI CH. On relèvera encore la victoire du tandem Melliger-Schurtenberger dans le relais. Melliger a aussi enlevé le Swiss Life Award (6000 fr.) offert au meilleur cavalier sur les GP de Neuendorf et Ascona, Fuchs gagnant, lui, le prix de meilleur cavalier de ce CSI****. Le No 1 Suisse souffrait hélas du dos. " Ca n’a rien à voir avec les adducteurs, je ne suis pas inquiet pour les JO, mais je vais aller voir un médecin", précisait le Saint-Gallois, qui avait avalé des pilules avant le barrage. Le jeudi 5, départ pour Valkenswaard, où il ne montera " Tinka’s Boy " que dans deux petites épreuves, misant sur " La Toya III " dans le GP. Steve Guerdat fera lui l’impasse avec " Isovlas Olympic " (" elle a très bien sauté, ne commettant qu’une faute du week-end, dans le GP, elle mérite un peu de repos avant les JO "). " Orchidee " prendra le relais et sautera aussi au CSIO de Lummen. A Valkenswaard, Céline Stauffer s’est classée 4e et 5e, Niall Talbot 8e.
Grandjean triomphe
o Au CSIO de Gijon, en Espagne, après avoir complètement raté leur Prix des Nations (10es et derniers), ce qui complique sérieusement nos affaires en vue d’une promotion en Super-Ligue, les Suisses se sont fort bien rachetés… les 1er ( !) et 2 août. Daniel Etter a enlevé un winning round avec " Hermine d’Auzay ", déjà 2e le jeudi, et Pierre Kolly était 5e avec " Galopin du Biolay ", déjà 8e le jeudi. Quant à Philippe Putallaz, il s’est classé 3e et 4e avec " Maastricht D ". Mais le meilleur était encore à venir, avec la nouvelle victoire de la paire Beat Grandjean-Riot Gun dans le Grand Prix. Le Fribourgeois confirme ainsi les excellentes dispositions de son cheval. Le français Michel Hécart, qui venait de vendre Quilano de Kalvarie à l’Américaine Cara Raether, s’est classé 2e avec Kannan, après avoir gagné trois épreuves avec That’s Life. Il ne faisait en revanche pas partie du quatuor victorieux de la Coupe des Nations (Sainsardos, Leygue, Léoni et Godignon).
Marie-Line jubile
" Je plane. Gagner mon premier Grand Prix international et, qui plus est une Kür, à Berne, devant mon public, devant Christine Stückelberger et Henri Chammartin et des amis qui, comme moi, avaient la larme à l’œil, c’est fabuleux ", confiait avec sa sincérité et son enthousiasme Marie-Line Wettstein, 3e du Grand Prix et 1ère de la KüR GP avec Le Primeur. La plus belle des réactions après sa non-sélection pour les JO, acceptée et digérée. Et d’ajouter : " ce CDI de Berne était magnifique, les cavaliers étaient gâtés : de beaux prix, une superbe infrastructure, j’espère que ça va continuer ". Dans le grand Prix, on avait assisté au succès de l’Espagnole Beatriz Ferrer-Salat et Beauvalais (les grands absents d’Aix-la-Chapelle). Marie-Line Wettstein était donc 3e avec Le Primeur (68,583%), devant Daniel Ramseier, 5e avec Palladio (67,333%), Silvia Iklé, 6e avec Romario (66,958%) et Christian Pläge, 7e avec Regent (66,417%). Des quatre chevaux olympiques, seul Salieri CH était au repos et la performance de Marie-Line Wettstein était donc brillante. Et le dimanche, la Genevoise-Zurichoise triomphait avec un score de 69,925, 2e Ramseier "Palladio", 69,825. 3e Iklé "Romario", 69,350.
ET AUSSI
o A Cortina, Walter Gabathuler s’est classé 2e et 3e avec " Revival ", 6e et 8e avec " Falco des Sources ".
o Aux Européens poneys, en Pologne, les Suisses ont dû se passer de Jordan Schoch et " Machno Carwyn ", qui s’était fait un peu mal en chutant dans le GP. Hélène Kessler, excellente (0 + 4), Deborah Lazzarotto et Jennifer Meylan se sont classés 7es, à trois : honorable ! Jean-Maurice Brahier 6e de la consolation.
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!