Le Cavalier Romand
31.10.2005

Fuchs et les Suisses survolent Lyon

Pour le baptême du 1er CSI**** de Lyon, les Suisses n’étaient pas en retard au rendez-vous. Ils ont brillé dans la plupart des épreuves et surtout pris quatre des cinq premières places du Grand Prix, doté de 125'000 fr. Markus Fuchs a triomphé avec une belle avance, pouvant compter sur une «Granie 5» respectueuse et plus calme que d’ordinaire. «Quand elle est trop calme, je m’inquiète, car elle saute avec moins de force, mais ce n’était pas le cas cette fois-ci», a dit, tout heureux le Saint-Gallois.
 
Ce barrage concernait des stars comme Peter Wylde (6e avec «Fein Cera»), Otto Becker (7e avec «Grandilot») ou Ellen Whitaker, mais l’Australienne Edwina Alexander, 2e avec la merveilleuse «Isovlas Pialotta», a finalement été la seule à s’immiscer dans un débat très helvétique. Steve Guerdat, excellent 3e avec le jeune entier «Isovlas Jus des Fontaines» (8 ans), côtoyait de près «Pialotta» à la remise des prix. Ce fils de l’olympique «Jus de Pomme» a fait très grosse impression. Grégoire Oberson prenait une belle 4e place avec «Cartoflex Gazelle de Beauval», une semaine après sa 3e place dans le GP de Caen, justifiant si besoin était, sa place dans le cadre Super-Ligue pour 2006.
 
Et Daniel Etter, qui aurait pu se retrouver derrière Fuchs sans sa faute sur le mur, se plaçait tout de même 5e avec «Hermine d’Auzay», très convaincante et régulière depuis que le Bernois la monte avec un hackamors (5e du GP de Birmingham et trois fois classée à Lyon). Daniel Etter a aussi gagné un Youngster avec «Patinko». Etter s’est aussi classé avec Wango CH (5e) et «Quinn» (4e et 8e). Markus Fuchs s’était déjà classé 2e le vendredi avec «Granie» et 3e le samedi avec «Ovation». Rangs 2 et 3 aussi pour Steve Guerdat avec «Cerena». Pierre Kolly s’êst placé 3e et 4e avec «Urano 3» et il a manqué de peu le barrage du GP avec le beau «Galopin du Biolay» (faute dans le double de bidets).
 
Grégoire Oberson 5e avec «Kogoun de Valmont» et 7e avec «Joker de la Maladrie». On notera aussi les classements des deux amazones françaises basées en Suisse Marie Pellegrin (4e avec «Unique» et 4 pts sur le dernier dans le GP) et Nathalie Paillot (6e avec «Midas»). Ce 1er «quatre étoiles» d’Equitalyon a été un grand succès et l’infrastructure, très appréciée des cavaliers, pourrait permettre à Lyon de devenir une étape Coupe du monde, en remplacement de Paris-Bercy, que l’on regrettera beaucoup. Paris-Porte de Versailles est aussi sur les rangs.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!