Le Cavalier Romand
15.07.2003

GP de Neuendorf : triomphe de Steve Guerdat...

Le Grand Prix Davidoff (doté de 110´000 Euros), l´autre épreuve dominicale et le titre de meilleur cavalier du concours, devant Jeroen Dubbeldam et John Whitaker, le jeune Suisse Steve Guerdat n´a pas laissé grand chose aux autres lors du CSI**** organisé du 9 au 13 juillet chez Willi Melliger et Martin Walther à Neuendorf (Suisse centrale). Mieux, Guerdat Jr a trouvé un 3e cheval de pointure "européenne" avant Donaueschingen en "Tepic La Silla", étalon de 15 ans, déjà 2e l´avant-veille et qu´il avait testé pour la première fois deux semaines plus tôt à Metz... en gagnant le GP!

Des cavaliers de 27 nations, le champion olympique (Dubbeldam) et le champion du monde (Lennon), les Fuchs, Whitaker, Mändli et cie, il ne manquait guère que les Français et les Allemands -pour cause de championnat national- et Rodrigo Pessoa, parti gagner le GP de Falsterbo, pour que le plateau de ce concours soit royal. Victimes de leur succès (plus de 100 départs en moyenne, 65 dans le GP), les organisateurs envisagent du reste de mettre sur pied deux concours en parallèle l´an prochain: un CSI-A et un CSI-B. La rançon du succès.
Cette belle participation n´a donc pas empêché Steve Guerdat (21 ans) de briller de mille feux. Victorieux de l´épreuve précédent le GP avec Isovlas Lataro, déjà 3e le vendredi, le Jurassien installé chez Tops a surtout dominé le GP Davidoff avec l´étalon KWPN Tepic La Silla, déjà 2e de la grosse épreuve l´avant-veille. Cette épreuve, dotée de 110´000 Euros (dont 33´000 au vainqueur), servait de qualification olympique et elle était donc d´un calibre assez exceptionnel. L´excellent Rolf Lüdi avait placé trois verticaux à 160 cm, de gros oxers carrés, une barre de Spa de 220 cm. de large, des lignes et des combinaisons délicates. Sept chevaux seulement sur 65 se retrouvèrent au barrage.
Là, Steve Guerdat prit beaucoup de risques en tournant au plus court, même sur la Spa, mais sans jamais se départir de sa précision: ce qu´on appelle monter au millimètre! "Steve a trois chevaux capables d´aller aux Européens, mais s´il choisit Tepic La Silla, étalon KWPN que j´ai acheté à 4 ans et monté dès ses débuts, patiemment, avec lequel j´ai eu beaucoup de satisfaction, surtout au Mexique, je suis prêt à le lui laisser définitivement. Sinon? Je le reprendrai sans doute car je n´ai pas trop de chevaux de GP en ce moment", disait avec malice Alfonso Romo, radieux après cette belle victoire, tout comme Jan Tops, présent à pied.
Steve Guerdat a pris le meilleur sur le Brésilien Arthur da Silva, épatant avec Retsina Z, une jument belge (BWP) de 9 ans (par Rex) et Jeroen Dubbeldam, qui avait joué d´audace avec Balaboeska R. Trop gourmand, Willi Melliger en renversa deux avec Gold du Talus, 7e. En hôte poli, il se réjouissait du triomphe de son cadet (29 ans les séparent!): "c´est le plus beau vainqueur que nous puissions avoir".
Tous pénalisés d´une faute à l´initial, Markus Fuchs et beat Mändli étaient bien sûr déçus, mais Tinka´s Boy et LB Pozitano tiennent la forme. Tout comme AS Oxytetra, le cheval d´Urs Fäh, en pause depuis près d´un an-et-demi à cause des problèmes aux adducteurs de son cavalier. Pour la 5e place pour les Européens, Fäh reprenait ainsi l´avantage sur Christophe Barbeau (abandon) dont la bonne Querly Chin était un peu chaude.
Vainqueur de trois épreuves d´encadrement avec Ganaëlle du Roset CH (deux) et Maastricht D (une), le Genevois Philippe Putallaz a également manqué son GP (12 pts) avec L´Amie, pourtant 3e la veille derrière John Whitaker (Cartier) et Beat Mändli (LB Pozitano).

Pessoa revient

Le Grand Prix de Balve avec "Baloubet du Rouet", puis celui de Suède à Falsterbo avant-hier avec "Lianos", Rodrigo Pessoa se rappelle au bon souvenir de MM. Fuchs, Beerbaum et cie. Redescendu à la 4e place du classement mondial, le Brésilien pourrait bien remonter d´une case bientôt. Par équipe, la Suède, emmenée par une Malin Baryard étincelante, s´est imposée chez elle, devant les Etats-Unis et les Pays-Bas, qui alignaient des équipes secondes.

A Arezzo (I) Paul Estermann a gagné deux épreuves avec Flying Shark CH et Lulu. Karin Weder et Nadine Traber souvent classées.

Goldika aux USA

Les soucis financiers de son propriétaire, PDG de Mobilcom-Allemagne, ont obligé Toni Hassmann a quitté sa base et ses chevaux pour s´installer chez Hendrik Snoek, à la place de Markus Merschformann. Les débuts d´Hassmann avec "Lincoln L" à Neuendorf n´ont pas été concluants. En revanche, l´ Australienne Edwina Alexander a pris la 5e place du GP avec "Landstreicher", l´ex-étalon d´Hassmann. Quant à la merveilleuse "Goldika", victorieuse de trois GP Coupe du monde (consécutifs!) avec l´Allemand, elle a été vendue par Tops à l´Américain McLain Ward.

Le nouveau champion de France de saut s´appelle Michel Robert. Avec son très prometteur "Galet d´Auzay", le Rhônalpin a battu Reynald Angot (dont le frère, Florian, était 4e) et Michel Hécart. En Allemagne, Marco Kütscher a triomphé après barrage, face à Otto Becker et Christian Ahlmann. Beerbaum 5e avec "Gladdys´S"!

A Crans-Montana, Niall Talbot a gagné la finale R4-M2 avec "Hobby du Trimbolot", devant Werner Muff, le vainqueur du S1 final, où Nadia Gaumann aurait mis tout le monde d´accord sans une faute de "Quick Star" au barrage...

ET AUSSI...

En dressage, Silvia Iklé ("Salieri") était 2e du championnat suisse de dressage avant la Kür, à quelques poussières de Birgit Pläge ("Sappalot"), mais elle a dû renoncer à la Kür à cause d´une grippe intestinale .Chez les juniors, superbe médaille d´argent pour Hélène Panchaud sur... "Pancho".

Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!