Le Cavalier Romand
05.11.2007

Grand Prix de Lyon: Meredith Michaels Beerbaum et "Shutterfly" triomphent. Encore!

Son titre de meilleure cavalière du monde, Meredith Michaels Beerbaum (photo) ne cesse de le justifier et l'Allemande d'origine californienne compte bien remporter le 8 décembre à Genève sa 3e finale du Top-10 mondial. Avec son inséparable Shutterfly, plus aérien et, pour tout dire, plus extra-terrestre que jamais ce dimanche 4 novembre dans le Grand Prix GL Events de Lyon. " Je lui ai tout demandé au barrage et il a dit "oui", il est tout simplement génial", lançait la championne d'Europe '07.
L'an dernier, nos héros s'étaient inclinés devant Marcus Ehning et "Sandro Boy", qu'ils retrouvaient à nouveau ce dimanche au barrage. Ehning avait l'avantage de conclure, mais l'Allemand, encore marqué par ses misères en championnats, n'ose peut-être plus provoquer la chance autant qu'avant. Il reprit un peu avant l'ultime obstacle, laissant aussi l'Autrichien Frühmann ("The Sixth Sense") s'intercaler au 2e rang. On relèvera encore la jolie 4e place de la jeune Judy-Ann Melchior sur son ravissant "Levisto Z", à la bonne bouille de poney.
Steve Guerdat était le seul Suisse parmi les onze barragistes (42 partants). Le Jurassien avait monté son tour initial à la perfection et il ne s'attendait pas à faire deux fautes au barrage. Il ne cherchait pas d'excuses, un cavalier n'aime pas mettre les fautes sur le dos de son cheval, mais il était clair que "Trésor" n'avait pas vraiment coopéré. "De sa part, je ne peux attendre que des performances épisodiques", fut son seul commentaire. En attendant le retour de "Jalisca Solier", au repos...
Si Guerdat était un peu déçu de sa 9e place, les autres Suisses étaient franchement minés à leur sortie de piste. Markus Fuchs avait abandonné à la deuxième faute (sur quatre obstacles!) de "La Toya", visiblement stressée et fatiguée par sa 4e place dans le Masters de la veille. Quant à Daniel Etter, il frôla le pire en chutant avec "Hermine d'Auzay" dans le triple.
Victime d'une triple fracture de la clavicule cet été, Etter se scratcha dans un oxer et le Bernois fut catapulté contre l'obstacle suivant, heureusement sans conséquence, sinon une belle frayeur. Comme Beat Mändli avait renoncé à ressortir "Ideo du Thot" (2e et 7e les jours précédents) et que Christina Liebherr n'était pas qualifiée, le bilan helvétique était maigre. Que voulez-vous, on ne peut pas toujours finir quatre parmi les cinq premiers d'un Grand Prix, comme ici même en 2005! Est-ce même arrivé une autre fois?
Alban Poudret

Grand Prix de Lyon (1 manche et 1 barrage)
1. Meredith Michaels Beerbaum (ALL) "Shutterfly"  0/0 (36,21)
2. Thomas Frühmann (AUT) "The Sixth Sense" 0/0 (37,14)
3. Marcus Ehning (ALL) "Sandro Boy" 0/0 (37,74)
4. Judy-Ann Melchior (BEL) "Levisto Z" 0/0 (39,20)
Puis:
9. Steve Guerdat (SUI) "Trésor V" 0/8 (38,88)
36 ex. Daniel Etter (SUI) "Hermine d'Auzay" éliminé
36 ex. Markus Fuchs (SUI) "La Toya III" abandon

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!