Le Cavalier Romand
03.04.2001

Hermann Duckek

Grand spécialiste des terrains de concours et notamment des sept dernières Olympiades, M. Hermann Duckek est décédé le 3 mars, à l´âge de 64 ans, des suites d´un cancer assez foudroyant. C´est à son retour des J. O. de Sydney que cet homme très respecté, né en Allemagne, mais habitant le Danemark, a découvert sa grave maladie. Il fut opéré, mais trop tard. Aux J. O. déjà, on l´avait vu très fatigué et éprouvé, plus par les tensions avec les organisateurs et les problèmes rencontrés que par le travail. Car Hermann Duckek était un travailleur acharné et un perfectionniste, qui se donnait à fond, souvent 18 heures par jour. Que ce soit aux Mondiaux de Rome, à Göteborg, à Genève ou partout ailleurs dans le monde. Instructeur, organisateur de concours, spécialiste des terrains, président du Club des entraîneurs de dressage, il servait sa passion de toutes les façons. Et avec cœur. A son épouse Wiltrud vont nos condoléances sincères et émues.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!