Le Cavalier Romand
02.04.2009

Huit mois de suspension pour Christian Ahlmann. Le TAS opte donc pour le dopage!

Non pas quatre mois de suspension, comme avait décidé la Fédération Equestre Internationale (FEI), ni six mois, comme le réclamait sa propre Fédération allemande (FN), qui avait fait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport, mais huit longs mois de suspension, tel est la sanction prononcée ce jeudi 2 avril à l'encontre de Christian Ahlmann (photo) par le TAS, qui aura mis près d'un mois pour rendre son jugement (une audition de sept heures avait eu lieu le 5 mars dernier). Le TAS opte donc visiblement pour du dopage, là où la FEI voyait plutôt de la médication. Les autres cavaliers sanctionnés pour usage de capsaïcine aux JO de Hongkong seront-ils donc aussi rejugés? les délais d'appel semblent être passés.
Et Christian Ahlmann (34 ans) acceptera-t-il ce verdict ou renoncera-t-il carrément à sa carrière sportive, comme il l'avait envisagé? Il est en tout cas suspendu jusqu'au 20 avril 2009 et devra être déclassé de toutes les épreuves auxquelles il a pris part depuis fin décembre '08. Il devra rendre l'argent gagné ainsi que ses points au classement mondial et verser 5'000 fr. pour les frais de justice à la Fédération allemande, qui vient en outre de confirmer sa rétrogration de deux ans "hors des cadres", ce qui lui interdit de monter des Prix des Nations et des Championnats. Avalera-t-il toutes ces pilules?
Lors de leur audition, les juges du TAS avaient demandé l'avis de plusieurs experts. Ils s'étaient donnés quelques jours pour rendre leur verdict, or il leur aura finalement fallu un mois et la sanction est là, sévère et claire à la fois: pour le TAS, la capsaïcine, c'est plutôt du dopage, même si huit mois c'est une sanction "à cheval" entre les deux. "L'aggravation de la sanction paraît confirmer notre position durant cette procédure. Nous respectons et acceptons la décision prise par le TAS", déclare le Secrétaire Général de la FEI, Alex McLin.
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!