Le Cavalier Romand
25.08.2004

JO Athènes: la Suisse saute tout près du podium



Avec une formation sensiblement remodelée et rajeunie depuis Sydney, la Suisse a pris une belle 5e place dans la finale par équipe, ce mardi 24 août à Markopoulo. Les jeunes loups se sont bien battus, mais Markus Fuchs n´a pas réussi à assurer l´argent en fin d´épreuve. Un final assez dramatique!
Seule l´Allemagne, en or avec Beerbaum, Becker , Ahlmann et Kütscher (double sans faute, comme le chef) n´a pas tremblé.
Les Etats-Unis 2es après un barrage face à la Suède, 3e. La Hollande 4e.
Pauvre France, 11e à cause du retrait de Dilème de Cèphe (tendinite aigue) et de la totale contre performance de Dollar du Mûrier (lombalgie et boulet engorgé).

Lorsque Markus Fuchs est entré en piste pour le huitième et dernier parcours de l´équipe, la Suisse avait le bonheur, à portée de main. Beaucoup plus que de l´argent, une médaille d´autant plus belle qu´elle eût été inattendue et rare: une équipe avec trois jeunes de moins de 25 ans a-t-elle déjà eu droit à pareil honneur?
De l´argent de Sydney, il ne restait justement que Fuchs, le vétéran avec ses 49 ans et ses cinq sélections. Et le vieux renard devait conclure. Sa grosse faute sur la rivière, le matin, l´avait-elle déstabilisé? La pression était-elle soudain trop forte. Toujours est-il que notre No 1, qui fut aussi, six mois durant celui du monde entier, craqua. Faute sur le No 1, la seule de la journée, puis une nouvelle frayeur sur la rivière et une troisième faute. L´argent se transformait en chocolat.
Reste que ce quatuor soudé et combatif a construit l´avenir. Christina Liebherr, sans faute le matin, Fabio Crotta, solide et combatif, et Steve Guerdat, impressionnant d´aisance le soir après avoir souffert le matin, se sont battus jusqu´au bout. De leurs forces. "No Mercy" (lit. "pas de pitié!" en anglais) n´a pas fait de quartier, attaquant ces "14 Travaux d´Hercule" (14 obstacles, 17 efforts) vaillamment, "Mme Pompadour M", la marquise aux pieds de fer, et "Olympic", redevenue digne de son nom le soir, c´est aussi l´avenir. 9 ans de moyenne d´âge!

Pour la finale individuelle du vendredi 27, nos quatre mousquetaires étaient qualifiés, mais la charte olympique n´en autorise que trois en finale. Steve Guerdat, qui a fait une faute de plus que Fuchs, ne sera donc pas en lice. C´est dur, après son fabuleux sans faute du mardi soir, mais Olympic n´a que huit ans. C´est l´argument invoqué par le chef de l´équipe suisse, Rolf Grass, au bout du compte très fier de cette 5e place.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!