Le Cavalier Romand
22.08.2004

JO:bon départ des Suisses en saut

Ce dimanche 22 août à Athènes, sous un soleil de plomb (38° vers midi), l´équipe suisse de saut a réussi son entrée en matière. Pour une fois, il ne s´agissait pas de gagner, mais d´éviter d´hypothéquer sa qualification individuelle. Et d´offrir une bonne mise en jambe à son cheval. Mission accomplie.
Bien sûr, si l´on regarde le classement, où Markus Fuchs, le meilleur des quatre, pointe au 19e rang exaequo, il n´y a pas de quoi pavoiser, mais si l´on considère la manière, on se dit que cette équipe, assez homogène, a ses -petites- chances, mardi 22, dans la finale par équipe.
L´épreuve d´hier (13 obstacles, 16 efforts -3 doubles) avait une importance relative puisque les 45 qualifiés individuels ne seront désignés qu´après les deux manches du par équipe. "Il faudrait tomber ou essuyer deux refus pour hypothéquer définitivement ses chances de qualification", lançait même Markus Fuchs avec son franc parler habituel.
A l´arrivée, dix cavaliers sans-faute, dont le Grec Antonis Petris, qui mit la foule au non plus, six autres pénalisés au chronomètre uniquement, une journée sommes toutes assez normale.
Markus Fuchs, Fabio Crotta et Steve Guerdat ont fait une faute chacun, les deux derniers avec du temps dépassé. Et Christina Liebherr a bien failli les imiter, sa seconde erreur survenant sur l´ultime oxer (180 cm de large).
Les Américains (trois sans-faute, 1 pt de temps au total!) et les Allemands sont plus forts, ça on le savait déjà, mais les sept autres outsiders (Suède, France, Irlande, Hollande, Belgique, Brésil et Suisse) se tienent de près. "C´est possible, mais nous devons éviter de nous mettre de la pression", souligne Rolf Grass, le chef de l´équipe suisse. " J´apprécie en tout cas le fait que les quatre aient monté cette épreuve individuelle en équipiers modèles" Tout baigne et l´équipe aussi: mer pour tout le monde l´après-midi!

Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, Silvia Iklé et son beau "Salieri CH" ont été repêchés, ils pourront se présenter lundi 23 au matin dans le GP Spécial. Grâce au forfait de l´Anglaise Emma Hindle ("Wie Weltmeyer", hors de forme, a une grosse jambe), l´honneur suisse est presque sauf. Un épisode qui rappelle étrangement Sydney 2000, où Christine Stückelberger, 26e avec "Aquamarin", avait été repêchée grâce au retrait de Günter Seidel. La différence, et elle est de taille, c´est que, là-bas, Daniel Ramseier était allé jusqu´en finale (libre en musique), alors qu´il a complètement raté son Grand Prix ici. Cela met toutefois un peu de baume au coeur de l´équipe suisse, 10e et dernière, diminuée qu´elle était par le forfait de "Mr G de Lully" (bouche endolorie). Salieri CH ouvrira les feux ce lundi matin.
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!