Le Cavalier Romand
13.02.2007

"Jalisca Solier" héroïne de Vigo...

" Elle est tout simplement magnifique, phénoménale, je suis si heureux de l'avoir", a lancé avec gratitude Steve Guerdat lors de la conférence de presse qui a suivi son triomphe dans le Grand Prix de Vigo. "Jalisca Solier" venait de lui permettre de gagner sa deuxième épreuve Coupe du monde en deux mois, après l'exploit de Palexpo. Et le Jurassien, toujours aussi sincère, de regretter ses erreurs de Bordeaux: "là-bas, j'ai monté comme un idiot et je n'ai pas pu m'empêcher d'y repenser toute la semaine, je ne voulais pas la laisser tomber une seconde fois". Pari 100% réussi! Et la suite? "Je la prends avec moi à Vejer de la Frontera, sur le Sunshine Tour, je veux lui faire sauter de plus petites épreuves pour la mettre en confiance, elle est encore verte et je ne veux pas forcer". Raison pour laquelle, en plein accord avec Yves G. Piaget, le mécène de la merveille, Steve Guerdat ne l'emmènera pas à la finale de Las Vegas. "Avec elle, je vise le long terme, je ne veux pas l'ennuyer dans cette petite arène un peu spéciale, je miserai sur "Trésor". Avec moins d'ambitions, certes, mais beaucoup d'intérêt et de plaisir".

Tout près du doublé...
Et, dimanche soir, Steve Guerdat n'est pas passé loin du doublé. Pour ménager "Jalisca Solier", le Jurassien montait justement l'étalon "Trésor", son atout No 2, dans "l'autre" Grand Prix de Vigo. Qualifié pour le barrage, il a pulvérisé le chrono de MM. Kutscher (1er), Schröder (2e), Whitaker (3e) et cie, mais une faute l'a cette fois relégué au 6e rang. Nouveau parcours à 4 pts pour Markus Fuchs, qui se sera tout de même classé deux fois 2e dans les épreuves de vitesse avec "Sylver II" et 3e avec "Ovation". En revanche, Fuchs a perdu quasiment tout espoir de se qualifier pour la finale de la Coupe du monde. Tout comme Jessica Kürten ou Ludger Beerbaum, le Suisse se voit obliger de briller à la fois à Göteborg et à den Bosch... "Je serai à Göteborg, mais pas en Hollande. J'irai en Floride, où je pourrai éventuellement améliorer ma position, mais je ne compte pas là-dessus", précise Fuchs, qui préfère préparer "Nirmette" en vue des Européens. Beat Mändli pointe lui au 2e rang et Steve Guerdat au 6e: bingo!

Schwizer en veut


Pas de cinq étoiles pour Pius Schwizer, mais de bonnes performances tout de même lors du CSI deux étoiles de San Lazzaro. Le Lucernois a remporté le GP avec "Jamaïca VIII", après avoir déjà fêté deux succès avec "Mi Sam des Landes", s'être classé deux fois 2e avec "Koby du Vartellier", 2e aussi avec "Pro Patria", 3e et 5e avec "Enzo". Jane Richard s'est placée 4e du GP avec "Jalla de Gaverie", double sans-faute, et la cavalière d'Evilard s'est classée plusieurs fois, tout comme Nicole Scheller.

ET AUSSI...


• L'Américaine Margie Engle a gagné le GP disputé dans son jardin de Palm Beach avec le puissant "Wapino", devant ses coéquipières Laura Chapot et Beezie Madden.

Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!