Le Cavalier Romand
09.11.2009

Janika Sprunger se distingue à Liège. Des nouvelles de Leszno, Oldenburg, Linz et Buenos Aires. Charles Trolliet élu Président de la FSSE

Janika Sprunger (22 ans) a brillé à Liège, se distinguant tous les jours. Vendredi soir déjà, elle était 3e d'une grosse épreuve avec barrage sur "Salvador", derrière le Belge Grégory Wathelet, 1er avec "Crushing Z", et Robert Whitaker, 2e avec "Lacroix". Samedi soir, toujours en selle sur "Salvador", la jeune Bâloise a remporté le premier des deux Grands Prix de Liège-Herstal, devant le jeune Brésilien Ribas da Costa, protégé d'Athina Onassis, Judy Ann Melchior et Eugénie Angot. Et dimanche, montant "Uptown Boy", elle terminait 5e de l'autre GP, doté de 50'000 Euros et remporté par le Brésilien Pedro Veniss ("Amarillys"), devant les Britanniques Mark Armstrong ét Peter Charles (furax d'avoir vu son résultat, d'abord meilleur, transformé suite au visionnement de la video et du chronométrage manuel...). Janika Sprunger signait là son troisième double sans-faute du week-end, exploit réussi dans les trois épreuves les plus sélectives, comptant pour les Rolex Rankings. Impressionnant! Alexandra Fricker était 11e du GP du samedi avec "Granny Smith" (une barre au barrage, Niklaus Schurtenberger14e le vendredi soir avec "Cantus" (8 pts au barrage) et dans l'ensemble discret, Beat Mändli 3e d'un Youngster avec "Vincent van S.", Romain Sottas 13e de cette même épreuve avec le jeune "Cojack".

ET AUSSI...
Au CSI*** de Leszno (POL), Christina Liebherr avait commencé par une bonne 5e place le vendredi soir avec "LB Robin Hood" (sans faute sur 140 cm), tout en se classant 6e du Youngster avec "Look at me", mais elle s'est montrée assez discrète par la suite et n'était pas du Grand Prix, remporté par le jeune Allemand Thomas Weinberg ("Escobar 20"). Ellen Whitaker a enlevé l'autre bonne épreuve avec "CS Online" (ex "Idéal du Pichoux CH"), que Dehlia Oeuvray-Smits monta jusqu'en S.
Au CSI** d'Oldenburg (ALL), Manuela Schweizer Moorman a remporté deux épreuves de 140 cm avec "Queen Capitol I", Theo Muff était 11e du GP avec "Acomet" (deux barres au barrage, réglé par Mario Stevens sur "Mac Kinley"), Niklaus Rutschi 6e d'une grosse (150 cm) avec "Radja van't Arkelhof" (4 pts dans le GP). Chez les amateurs, de bons classements pour Flaminia Straumann.  
Au CSI** de Linz (AUT), Thomas Frühmann a remporté les deux épreuves majeures avec son ifatigable "The Sixth Sense". Adrian Schmid bon 5e du GP dominical (21'000 Euros) avec "Faible Lafayette", double sans-faute. Phillip Züger s'est classé 3e d'une épreuve avec "USA", Tamara Bovier 8e d'un Youngster avec "Pépite Landaise" et 9e d'une 140 cm avec "Orchidée Messipierre". Patrick Josuran classé.
Au CSIO de Buenos Aires (ARG), la Coupe des Nations était peu fréquentée et on a donc laissé les Argentins et les Brésiliens aligner plusieurs équipes... Curieux! Le Brésil V a gagné devant les Etats-Unis, qui alignaient deux inconnus aux côtés de Georgina Bloomberg (la fille du Maire de New-York) et de Mario Deslauriers, récent transfuge canadien. L'Argentin Leandro Moschini a gagné le GP, devant un Chilien et un autre transfuge, l'ex Belge Lionel Collard Bovy, qui fut champion d'Europe junior en '78 à Newcastle (l'année où Philippe Putallaz montait "Mickey Mouse"...)
A. P.

Présidence de la FSSE: le Dr Charles Trolliet succède au Dr Urs Oberholzer
L’assemblée extraordinaire des membres de la Fédération Suisse des Sports Equestres (FSSE) du samedi 7 novembre a été marquée par les élections au comité. Les associations membres ont également approuvé l’élargissement de l’obligation du Bulletin aux détenteurs du brevet actifs en compétition, ainsi que l’introduction de taxes pour les départs à l’étranger.

Lors de l’assemblée extraordinaire des membres de la FSSE du 7 novembre 2009, à Berne, le Dr méd. vét. Charles F. Trolliet, de Montheron VD, a été élu au poste de président. Il succède ainsi au Dr Urs Oberholzer, de Zurich. Urs Oberholzer avait déjà annoncé son départ lors de l’assemblée ordinaire des membres de la FSSE de mars dernier. En la personne de Charles F. Trolliet, longtemps premier vice-président de la Fédération, il a trouvé un digne successeur.
Huit années riches en vicissitudes
Dans ses paroles d’adieu, Urs Oberholzer parla des nombreuses belles expériences de vie et rencontres qu’il a pu faire au cours de ses huit ans à la présidence de la FSSE. Toutefois, il exhorta aussi une nouvelle fois les participants à ne pas considérer l’individu comme un facteur trop important et à réapprendre tous à écouter. Urs Oberholzer voit dans le domaine de l’éthique dans les sports équestres un sujet qui va fortement occuper la Fédération au-delà se son mandat. Il souligna combien il est préoccupant qu’il faille de manière générale discuter de choses fondamentales, comme la manière de se comporter vis-à-vis des chevaux.
L’empreinte de Urs Oberholzer
Le nouveau président remercia Urs Oberholzer du travail effectué durant de longues années dans différentes fonctions en faveur de la FSSE. La fédération a pu grandement profiter du savoir et des expériences du Zurichois, que ce soit dans la mise en œuvre de la nouvelle structure organisationnelle, avec une claire répartition des compétences, ou encore dans la réalisation de la transparence dans des documents décisionnels importants, comme les comptes annuels ou le budget. Charles F. Trolliet souligna que Oberholzer, malgré la charge importante que représente la présidence du conseil de la Banque Cantonale de Zurich, a toujours été ouvert à toute préoccupation et qu’il a toujours su garder le bien-être du cheval au premier plan. Deux expériences du sport équestre suisse couronnées de succès adoucissent cette année le départ de Urs Oberholzer : d’un côté, il a jubilé lors de l’obtention de la médaille d’or des cavaliers suisses lors des championnats d’Europe de saut, fin août à Windsor, et d’un autre côté, il a montré une joie intense suite au succès de la première journée nationale du cheval du 5 septembre.

• L’ordre du jour de l’assemblée des membres de la FSSE ne comportait pas seulement l’élection du président. Deux autres membres du comité, ainsi qu’un membre du tribunal de la fédération faisaient l’objet d’une élection. Peter Christen, de Rohrbach BE, et Martin Habegger, de Rubigen BE, ont été élus au comité de la FSSE. Peter Christen, ingénieur agronome ETS de profession, participe activement à des épreuves de concours complet, de saut et de dressage. Précédemment, il a déjà été actif dans différences fonctions au sein de la FSSE. Martin Habegger est maître d’équitation diplômé fédéral, enseignant spécialisé dans les métiers liés au cheval et responsable des cours interentreprises de l’OrTra métiers liés au cheval. Le nouveau comité procédera à la répartition des charges entre ses membres lors de sa première séance, qui aura lieu le 1er décembre 2009.
L’avocat Andrea Ronchetti, de Locarno TI, a été élu comme membre du tribunal de la fédération, succédant ainsi à Roberto Haab.

Bulletin obligatoire également pour les détenteurs d’un brevet et actifs en compétition
L’assemblée des membres a également approuvé la proposition du comité FSSE d’élargir l’obligation du Bulletin aux détenteurs d’un brevet, actifs en compétition. Jusqu'alors, seuls les pratiquants de sports équestres licenciés étaient obligés de s'abonner au «Bulletin», l'organe de publication officiel de la FSSE. Ainsi, la fédération répond à son devoir d'information en incitant tous les pratiquants de sports équestres à s'informer. Il est inacceptable que les détenteurs de brevet, dont le nombre augmente constamment, soient voués à eux-mêmes en matière de communication, risquant ainsi de manquer des informations importantes publiées par la fédération. Ainsi, ces dernières années, il a été établi que les sportifs équestres détenteurs du brevet n'étaient pas au fait, ou alors de façon très marginale, des modifications de règlements ou d'autres informations et décisions importantes de la FSSE.
Le montant de l'abonnement, au demeurant très modeste, soit Fr. 50.- (pour les 16 numéros annuels du «Bulletin»), sera facturé avec la taxe de brevet. En dehors du fait que les sportifs au bénéfice d'un brevet ont le droit d'accéder à une information de première main tout comme les licenciés, il s'agit également de soigner le contact entre la base et la fédération faîtière, voire même de l'optimiser.

Introduction d’une licence internationale ainsi que d’une taxe pour l’octroi d’une autorisation d’établir une licence pour l’étranger
Les vastes prestations offertes aux cavaliers participant à des manifestations à l'étranger entraînent pour la FSSE (secrétariat) des coûts importants qui n'étaient jusqu'alors compensés d’aucune manière. Cela devrait désormais changer avec l'introduction d'une licence internationale, ainsi que d’une taxe pour l’octroi d’une autorisation d’établir une licence pour les cavaliers suisses résidant à l’étranger. L'assemblée extraordinaire des membres de la FSSE du 7 novembre a approuvé ces propositions du comité.
Le comité a proposé, d'une part, une licence internationale pour la participation à des manifestations internationales (CI) dont la taxe s’élève à Fr. 400.– par année pour les cavaliers avec licence R ou N, toutes disciplines confondues, une taxe d'un montant analogue pour les meneurs avec licence L, M ou S (poneys inclus), ainsi qu'une taxe de Fr. 200.– pour la relève de toutes les disciplines (Jeunes Cavaliers, Juniors, Children et Poney). Quant aux voltigeurs et aux sportifs pratiquant le tétrathlon, ils sont exemptés de cette nouvelle réglementation et ne devront – comme jusqu’à ce jour – s'acquitter ni d'une taxe de brevet, ni d’une taxe de licence. La deuxième proposition consiste à introduire une taxe pour l’octroi d’une autorisation d’établir une licence pour les cavaliers suisses résidant à l’étranger. La nouvelle taxe pour la licence annuelle à l'étranger sera de Fr. 150.–.
Toutes ces mesures généreront une contribution équitable de Fr. 125'000 en chiffres ronds, pour couvrir les coûts consentis par la fédération pour les départs à l’étranger, d’un montant total de Fr. 150'000.– environ.
Ces chiffres ne tiennent pas compte des coûts internes au secrétariat d’un montant de Fr. 100'000 en chiffres ronds (comptabilité analytique) générés tous les deux ans, pour l’envoi de délégations suisses aux Jeux Olympiques (JO) ainsi qu’aux Jeux Equestres Mondiaux (JEM).


Portraits des membres du comité élus
Dr méd. vét. Charles F. Trolliet – Président
Charles F. Trolliet, 56 ans, vétérinaire, avait été élu vice-président de la FSSE en 2001 et, depuis la réforme des structures de la fédération, il en était le premier vice-président. Dans sa région, il s'était engagé auparavant dans le «Cercle de la Cravache», dans le «Club Equestre de Lausanne» et comme membre du comité de l'association cantonale vaudoise AVSH. Il a contribué de façon déterminante à la fusion des associations cantonales romandes en une «Fédération Equestre Romande» et, de 2000 à 2005, il a présidé le CO du Concours Complet International d'Ecublens ainsi que celui du CC d'Avenches en 2006 et en 2007. Il a également endossé de façon intérimaire la fonction de chef de la CT CC. Charles F. Trolliet est un défenseur engagé de «l'éthique dans les sports équestres». Il a débuté sa formation de cavalier à 12 ans. Il fut ensuite encore recruté dans la cavalerie. Or, sachant que celle-ci a été abolie très peu de temps après, il a effectué son service militaire auprès des troupes vétérinaires du train où il a obtenu la licence de saut en tant qu'officier. Il est également détenteur du brevet de meneur.
Le nouveau président de la FSSE exploite un cabinet vétérinaire pour petits animaux et chevaux à  Montheron VD. Il fait partie de l'Association suisse de médecine équine, il est à la tête de la Société des vétérinaires suisses en tant que président, et il est également vétérinaire FEI.
Pour Charles F. Troillet, un très important défi permanent consiste à améliorer la reconnaissance du rôle de la FSSE comme organisation faîtière du monde suisse du cheval. Il convient donc de tout mettre en œuvre, dans une action commune, afin d'élargir la présence de la fédération faîtière à toutes les activités en relation avec le domaine du cheval.

Peter Christen – Membre du comité et vice-président (avec Peter Fankhauser)
Peter Christen, de Rohrbach BE, a été élu comme nouveau membre du comité (ndlr: il le fut dans les années '90). Peter Christen, 60 ans, ingénieur agronome ETS de profession, a encore effectué son service militaire au sein de la cavalerie et il pratique encore activement le sport dans les disciplines concours complet, saut et dressage. Durant de nombreuses années, il a présidé la société équestre de sa région et il a travaillé dans de nombreux comités d'organisation de manifestations équestres régionales. Il est président de jury national de saut et de concours complet, juge de dressage ainsi que juge CC FEI, entraîneur de société et expert Jeunesse et Sport. Durant cinq années, il fut vice-président de la Zentralschweizerischer Kavallerie- und Pferdesportverbandes (ZKV) avant d'en devenir le président durant huit années. Il a également rempli la fonction de chef de la CT CC durant trois ans. Durant huit années, il fut membre du comité FSSE, dont quatre en tant que chef du département sport de loisirs.

Martin Habegger – Membre du comité
Martin Habegger, de Rubigen BE, a été élu comme nouveau membre du comité. Martin Habegger, 38 ans, donne des cours d'équitation et forme des chevaux en tant que maître d'équitation diplômé fédéral. Il est enseignant spécialisé et responsable des cours interentreprises de l'OrTra métiers liés au cheval. Il est également actif dans le domaine du cheval comme constructeur de parcours, comme expert Jeunesse et Sport, comme entraîneur régional ZKV Future, comme entraîneur diplômé de Swiss Olympic pour le sport de pointe, ainsi que comme président du CO des championnats suisses de saut, à Berne. En tant que cavalier de saut, il dispute des épreuves de saut jusqu'à la catégorie R IV. Martin Habegger est marié et père de deux enfants. 
Comm. de Presse

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!