Le Cavalier Romand
04.10.2010

Jeux mondiaux au Kentucky: Michael Jung et Sam confirment au saut et triomphent en complet. Par équipes, les Britanniques retrouvent l'or, Canadiens et Neo-Z poussent les Américains hors du podium. 4e place pour Karin Donckers et Gazelle de la BrasserieCH

Quel suspens, les amis! On avait rarement vu une épreuve de saut d'obstacles du complet aussi déterminante et palpitante que celle-ci dans un mondial, tant sur le plan individuel que pour le classement par équipe et les 20'000 personnes présentes malgré le froid et la grisaille auront vibré jusqu'au bout. Le fait que le niveau général soit très élevé, mais aussi que le cross, au demeurant très sélectif et magnifique, ait été relativement easy au niveau du chrono (14 chevaux ont fini sans faute et sans pénalité de temps) expliquent aussi ces écarts très resserrés.
 Derrière Michael Jung, loin devant, huit couples étaient ainsi dans la même faute avant le saut. Ils n'étaient hélas plus que sept après le retrait du cheval de Becky Holder, envoyé au holding box et finalement sorti par les Américains eux-mêmes. restaient tout de même huit candidats pour le podium individuel et quatre équipes botte à botte pour l'autre set de médailles. Quel sport!

Jung, ce jeune qui monte!
L'Allemand Michael Jung (28 ans) fait un beau vainqueur sur son génial Sam. Rien ne les aura perturbé, ni l'interruption de 45 minutes sur le cross, samedi, ni la pression, ce dimanche, le leader ayant à partir le tout dernier. La main n'a pas tremblé et Sam La Biosthetique, son bon fils de Stan the Man XX et d'une mère par Heraldik XX (du pur-sang des deux côtés) a un coup de saut impressionnant. Après la Coupe du monde HSBC 2010, le titre mondial!
Bon 2e, le Britannique William Fox-Pitt a réussi sur tous les tableaux, puisqu'il a aussi assuré le titre à l'équipe britannique, composée de trois dames d'expérience (Mary King, Nicola Wilson et Kristina Cook) et de lui. Idem pour le Néo-Zélandais Nicholson, qui repart avec deux médailles de bronze autour du cou, les Kiwis, avec un super Todd, sans faute aussi, venant souffler la 3e place aux Yankees, devant 20'000 spectateurs effondrés par la contre-performance de Karen O'Connor, qui a gâché les beaux tours réussis par ses coéquipiers. Cruel!

Une jument indigène de classe mondiale
Son sans-faute en poche, Karin Donckers espérait sans doute obtenir enfin cette médaille individuelle qu'elle mériterait tant, elle qui est l'une des plus régulière en championnats (4e et deux fois 6e aux Européens, 8e et 9e aux JO, 13e aux Mondiaux d'Aix, notamment). Las, une fois de plus, Karin Donckers et Gazelle de la Brasserie CH échouent au pied du podium, à 0,9 pt du bonheur. La belle complicité entre la fine cavalière belge (39 ans) et la belle jument suisse (16 ans) née à Yverdon, fille de la championne "Orée de la Brasserie", aurait mérité encore plus. Zut! Mais c'est la classe mondiale (et ça on le savait depuis belle lurette!).
Les éleveurs vaudois Jacques et Michel Pellaux peuvent être fiers de leurs deux protégées. Ici à Lexington, où`èlle était déjà venue cueillir la 3e place en 2007, Gazelle a semblé au sommet de son art, brillant les trois jours, en dressage (4e), sur le cross et au CSO, avec un un sans-faute. Karin Donckers s'était pourtant cassé le bras voici trois semaines. Incroyable mais vrai!
Alban Poudret

S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!