Le Cavalier Romand
09.10.2010

Jeux mondiaux: en saut, ce sera MM. Lamaze, Lejeune, Pessoa et Al Sharbatly! Schwizer 19e. En voltige, Patric Looser est en tête après trois manches. Le groupe est 4e. En attelage, départ mitigé des Suisses. En para-dressage, Celine van Till 4e.

Ce vendredi soir, c'était le moment tant attendu des... demi-finales de saut d'obstacles, avec les deux grosses manches individuelles devant conduire à la finale tournante à 4, appelée Final-Four ici. Et le verdict est assez alléchant pour samedi soir avec un quatuor composé des deux champions olympiques Eric Lamaze (1er) (photo)
 
 


 
 
 
 











et Rodrigo Pessoa (3e),
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 












du Belge Philippe Lejeune (2e), un cavalier de grande expérience,
 
 
 
 
 
 
 




















et du Séoudien Abdullah Al Sharbatly (4e), qui à 28 ans obtient un passeport pour la célébrité avec la géniale Seldana di Campalto, l'ex-juju de Natale Chiaudani, mais est plutôt controversé au sein du sérail. On peut regretter que le vice-champion d'Europe Carsten Otto Nagel, 5e avec Corradina, ou le vice-champion olympique, le Suédois Rolf G. Bengtsson, 6e avec Ninja La Silla, passent juste à côté. Belle remontée de l'Américain McLain Ward, 7e avec Sapphire, 24e avant cette épreuve mais auteur d'un des trois doubles sans-faute, ou du Japonais Taizo Sugitani 10e. A l'inverse, Pius Schwizer a rétrogradé de la 13e à la 19e place finale. Le Lucernois était déjà 19e après ses deux barres du premier tour (11b et 12), très technique, 19e encore au final avec une faute sur l'avant-dernier, un oxer abordé d'un peu près avec Carlina (9 ans). "Ma jument est l'une des plus jeunes du lot, Elle est dans une forme exceptionnelle, mais il lui manque de l'expérience. Elle est généreuse et se dépense beaucoup", dira le cavalier, qui, nous semble-t-il avait mis pas mal de pression aussi en début de première manche.

Voltige: Patric Looser confirme, il est en tête!

En voltige, Patric Looser (photo) est en tête devant son "prof", l'Allemand Kai Vorberg, et le Français Andreani. Son étalon hongrois Record, longé par Alexandra Knauf, a à nouveau bien travaillé. Le Suisse basé en Allemagne (où il travaille avec Kai Vorberg, 2e au provisoire!) est d'un sang-froid et d'une régularité de métronome. Dimitri Suhner est remonté au 8e rang et, chez les femmes, Simone Jäiser est 14e. Finales individuelles ce samedi. Pour le groupe de Lütisburg, 4e au provisoire, il ne reste plus qu'un programme, un freestyle, et les sept voltigeuses de Monica Winkler-Bischofberger ont présenté de très jolies choses vendredi en fin de journée, obtenant 8,054. Il faudra encore plus dimanche - ou des fautes de la part des adversaires... ce qu'on ne saurait souhaiter!

Attelage: plutôt Würgler en individuel?

En attelage à 4 chevaux, nos deux meneurs rêvaient d'une médaille par équipe, mais elle s'est un peu éloignée, Werner Ulrich ayant raté son test de dressage (lire notre news de hier). Daniel Würgler (photo) 7e au provisoire après un bon test, est nettement moins loin de l'Australien Boyd Exell, 1er, et des principaux favoris, et il aura aussi sa propre carte à jouer. Le marathon va être somptueux, ce sera ce samedi de 10h00 à 14h00 (16h00 à 20h00 pour vous), Equidia et les chaînes allemandes en montreront une partie, FEI TV sans doute aussi.

Para: Celine 4e de la RLM avec Tin Tin G.

En para, le dressage avec un handicap, Celine van Till (photo à droite, avec un supporter de choix !) a encore déroulé une très jolie reprise ce vendredi avec Tin Tin G et elle a pris la 4e place de la RLM du Grade 3.C'est frustrant de passer près du podium, mais c'est déjà une belle perf et une grande victoire sur soi-même.  Déjà 6e de l'imposé, la Genevoise (19 ans) a rempli son objectif et celui de la FSSE: terminer dans le premier quart de sa catégorie. Des protêts ont été déposés par les délégations française, belge et suisse, car le rectangle n'avait pas les bonnes mesures (4 m de trop! 11 barrières au lieu de 10, un comble!) et pour les cavaliers ayant des problèmes de vue ou de vision, c'est lourd de conséquences. Sans compter que la musique ne jouait plus... mais la FEI n'a pas voulu recommencer l'épreuve. "Il fallait déposer un protêt 30 min. avant le début de l'épreuve"... comme si quelqu'un pouvait se douter de cette grossière erreur! Aujourd'hui, ce sera la RLM de Sabrina Laubscher (photo à g.) , en grade Ib.
 
Alban Poudret
S'abonner au Cavalier Romand

Retrouvez le détail de cet article dans "Le cavalier Romand" disponible en kiosque... ou directement dans votre boîte aux lettres en vous abonnant!

Cet article fait partie des archives.
Découvrez nos dernières nouvelles!